Sign in
Download Opera News App

 

 

Chaude nuit à Koumassi : une bagarre à l'arme blanche entre deux bandes rivales fait un blessé

Photo d'illustration : bagarre de groupe

La commune de Koumassi est certes devenue belle, mais l'insécurité y va grandissante. Les bagarres de groupes à l'arme blanche continuent de perturber la quiétude des populations. 


Dans la nuit du mercredi 18 août au jeudi 19 août 2021, deux bandes armées se sont affrontées au niveau du carrefour calao du quartier divo dans la grande commune de Koumassi. Selon le témoignage de Kamagaté Abdramane, chauffeur de taxi et résidant dans la commune de Koumassi, il était exactement 1h 30 minutes lorsqu'il retrait chez lui quand il a vu la bagarre de loin. Armés de tessons de bouteilles, de gourdins et de machettes, les jeunes gens se poursuivaient sur la voie publique provoquant la panique totale chez les noctambules qui circulaient encore dans la rue. 

Selon notre témoin, les bagarreurs se sont tabassés et l'un d'entre eux qui, en courant est tombé a été violemment tabassé par l'autre groupe et poignardé au bras. Il saignait abondamment lorsqu'il a été récupéré par sa bande. Aussitôt la bagarre s'est arrêtée, on aurait dit que le principe était que lorsqu'un d'entre eux est touché, la bagarre devrait prendre fin. << Malgré nos conseils de l'emmener faire des soins à l'hôpital, ils ont carrément refusé sous prétexte qu'ils pouvaient gérer ça au quartier chez eux >> a martelé notre interlocuteur. 

Nul ne peut nier que la commune de Koumassi a complètement changé de visage. Le maire Cissé Ibrahim Bacongo a fait un très bon travail qui fait plaisir aux populations. Sauf que la question de l'insécurité reste toujours préoccupante. C'est le lieu d'attirer l'attention des autorités sur ce fait afin que les populations regagnent en sérénité quelque soit l'heure dans la commune. 


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

ibrahim bacongo koumassi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires