Sign in
Download Opera News App

 

 

Opérations Mains propres : 3 milliards de FCFA de terrains illicites vendus à l’AGEF (Ivoir'Hebdo)

Dans une de ces investigations, Ivoir'Hebdo annonce que plus de 3 milliards FCFA de terrains illicites ont été acquis par l’Agence de gestion foncière(AGEF).

Selon le journal d'investigation Ivoir'Hebdo depuis quelque temps, la lutte contre la corruption, le détournement de deniers publics, l’enrichissement illicite et le blanchiment d’argent ; a pris une autre tournure et tout s’est accéléré, à partir du vendredi 28 mai 2021. Il semble-t-il que la première victime de cette lutte est Lamine Coulibaly, puissant directeur général de l’Agence de gestion foncière (AGEF).

"Quelques jours après, un autre comité interministériel a été spécialement consacré à la lutte contre la corruption. A cette occasion, Patrick Achi a annoncé la tolérance zéro, à l’endroit de potentiels détourneurs de deniers publics. Très vite, le rouleau compresseur de la justice qui était déjà déroulé, s’est davantage étendu. Première victime : Lamine Coulibaly, puissant directeur général de l’Agence de gestion foncière (AGEF). Il est accusé d’enrichissement illicite, d’escroquerie et de blanchiment de capitaux. Montant officiel : 998 172 572 FCFA. Les enquêtes qui se poursuivent après son arrestation, le 14 juin, dévoilent d’autres affaires portant à plus de 3 milliards FCFA, le préjudice.", indique Ivoir'Hebdo, tout en citant un proche du directeur général qui donne un éclairci sur cette affaire.

"De fait, c’est une entreprise qui a acquis deux de ces terrains litigieux, à près d’un milliard FCFA, qui a porté plainte", complète le journal.

« La transaction s'est faite entre l’entreprise et l'AGEF. Aucun montant n'a été versé dans les mains du directeur général. La transaction est normale, régulière et commerciale. D’ailleurs, du fait de la contestation de l’entreprise, l’AGEF a commencé à rembourser l’argent perçu. 450 millions FCFA ont été déjà reversés à l’entreprise. D’où vient-il que le DG Lamine Coulibaly est inculpé au pénal ? », s’interroge-t-il.

Poursuivant le journal Ivoir'Hebdo questionne sur l'origine des terrains octroyés. "La question à laquelle il ne répond pas est : les terrains vendus étaient-ils réguliers et n’étaient-ils pas préalablement dans le domaine public ?", énonce Ivoir'Hebdo, tout en indiquant que le Premier ministre Patrick Achi a mis en place un comité interministériel visant le retour à l'orthodoxie de la bonne gouvernance.

"Quand le Premier ministre Patrick Achi a déroulé, devant plusieurs ministres spécialement convoqués à un comité interministériel destiné à la transparence des concours ; la nouvelle ambition de la Côte d’Ivoire, à savoir le retour à l’orthodoxie de la bonne gouvernance.", explique Ivoir'Hebdo.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

patrick achi

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires