Sign in
Download Opera News App

 

 

Abidjan : un orphelin et SDF de 19 ans retrouvé sur une dalle et accusé de tentative de vol


Jonas est un jeune orphelin de 19 ans, originaire de Facobly. En 2019 il quitte son village natal pour s'aventurer à Abidjan, à la recherche de conditions meilleures. Sans parents dans la capitale, le jeune garçon est contraint de dormir dans une maison inachevée et autres endroits abandonnés, en se débrouillant avec le métier d'aide-maçon. Un soir, les tenants de la maison inachevée où dort Jonas lui intiment l'ordre de déguerpir les lieux. C'est en cherchant un coin où dormir qu'il va s'introduire dans la nuit du 31 Mars 2021, dans un immeuble de Yopougon, en s'y réfugiant sur la dalle. Vers minuit, le sieur Kpalou, un habitant de la bâtisse l'y surprend, l'accusant immédiatement de tentative de vol. Jonas lui dira ne pas être venu pour voler, mais pour dormir. L'orphelin est arrêté manu militari et conduit au poste de police, ensuite déporté au tribunal où son sort se décide ce lundi 12 Avril 2021. À la barre, il dit au juge qu'il n'est pas voleur mais SDF et que le plaignant l'a même pris la nuit de son arrestation avec un sac contenant trois vêtements, une brosse à dent et un savon.


Appelé à la barre, Kpalou le plaignant confirme avoir arrêté l'orphelin avec un sac. Mais selon lui, il n'y avait pas tout ce que le prévenu mentionne.

- Qu'y avait-il dans le sac alors ? interroge la magistrate.

- Il y avait des tomates et des oignons...

- Y a-t-il un gardien dans votre immeuble ?

- Non madame la présidente.


Jonas confirme que dans son sac il y avait des légumes pour ses repas bricolés, mais maintient qu'il y avait bel et bien aussi des habits, une brosse à dent et du savon. Il soutient n'avoir jamais volé de sa vie.


La procureure lui a fait savoir qu'en tant que SDF, ce n'est pas dans un endroit habité qu'il devrait aller chercher refuge. Elle a demandé sa condamnation à 1 an de prison et à 50.000 francs d'amende.


Le tribunal a prononcé la sentence, créant la surprise dans la salle en déclarant Jonas non coupable pour délit non constitué. Il faut dire que le public, plein d'empathie pour l'orphelin, a salué le verdict dans des murmures de satisfaction.


Louis-César BANCÉ

[email protected]

Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

abidjan manu militari

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires