Sign in
Download Opera News App

 

 

Un bébé dévoré par des rats en Afrique du sud

UN BÉBÉ DÉVORÉ PAR DES RATS EN AFRIQUE DU SUD


En Afrique du Sud, une fillette de trois mois a été dévorée vivante par des rats après que sa mère l'a laissé seule pour sortir s'amuser, détaille le Daily Mail.

La mère de 26 ans avait laissé l'enfant seul dans son lit dans leur maison du township de Katlehong dans la banlieue sud de Johannesburg. A son retour, elle a découvert son bébé dévoré vivant par des rats. Son frère jumeau, Lucky, qui accompagnait la mère dans sa nuit de beuverie, a échappé à ce triste sort.

Couverte de morsures

Des voisins ont témoigné de la scène d'horreur: "Le bébé a dû subir une mort atroce. Sa langue, ses yeux et ses doigts ont été dévorés. Le reste de son corps était couvert de morsures. Cette femme doit moisir en prison. Elle ne mérite pas d'être mère".


Selon Noluthando Mtshali, fille de la propriétaire de la maison: "La seule chose qu'aimait cette femme, c'était sortir faire la fête". "Elle est rentrée aux petites heures avec un nouveau petit ami et a essayé de défoncer la porte car elle avait perdu ses clés. Ils ont découvert l'enfant mort et ont prétendu que l'enfant était brulé", poursuit-elle. D'après des voisins, ce n'était pas la première fois qu'elle laissait ses jumeaux seuls à la maison. Par contre, c'était la première fois qu'elle n'en laissait qu'un des deux.

Le petit garçon a été confié à son père et sa petite amie. "Quand Lucky est arrivé, il avait l'air de ne pas avoir mangé depuis plusieurs jours mais il va bien maintenant", indique-t-elle. Le capitaine Mega Ndobe, de la police de Katkehong, a confirmé que la mère avait été arrêtée et qu'elle s'était en effet absentée pour aller boire.

"Je peux confirmer que la fillette est décédée après avoir été mangée par des rats. La mère a été arrêtée et elle devra répondre de négligence d'enfant, elle sera présentée à un juge l'an prochain", a-t-elle déclaré.

Précédents

Ce n'est pas la première fois qu'un enfant est dévoré par les rats dans un township sud-africain.

En 2011, Lunathi Dwadwa, trois ans, avait été tuée dans une cabane des environs de Cape Town alors qu'elle dormait par terre à côté de ses parents. La même année, un autre enfant a connu un sort similaire à Soweto alors que sa mère était sortie avec des amis. Et avant cela, c'est Nomathemba Joyi, 77 ans, qui avait été dévoré par des rats dans son sommeil.

Content created and supplied by: Abachaducharme (via Opera News )

afrique du sud

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires