Sign in
Download Opera News App

 

 

Le fleuve Bandaman, d'hier à aujourd'hui : voici ce que l'orpaillage et certaines activités provoquent

Le Bandama est l'un des principaux fleuves que compte la côte d'Ivoire. Elle traverse toute la côte d'Ivoire du Nord au Sud. Ce fleuve typique qui prend sa source dans la ville de Tiassalé en passant par la région de la Marahouët( Bouaflé), allant jusqu'au Nord de la côte d'Ivoire est subdivisé en deux: " Le Bandama blanc qui est le cours supérieur du fleuve et le Bandama rouge qui est le cours moyens.

Le nom du fleuve Banbama est tiré d'une langue locale " Gbanda-ma" qui signifie fils de la Mer.Le fleuve Banbama est long de 800 kilomètres. Elle prend son embouchure dans le golf de Guinée et à un bassin d'environ 98500 km2.

Ce fleuve Banbama d'hier qui avait fier allure est aujourd'hui dans un état de pollution et de détérioration très avancée à cause de certaines pratiques des populations locales.

En effet l'utilisation des produits tels que le mercure, les techniques de la bâté dans l'exploitation de certains minerais tels que lors orchestrées par des orpailleurs clandestins et la pêche abusive favorise la pollution de cette eau qui regorge d'énormes espèces aquatiques. Le ramassage de sable en bordure du fleuve pour la construction de logements et certaines constructions aux abords du lit du fleuve favorise également l'avancé du fleuve vers les habitations d'où l'érosion côtière ce qui provoque en tant de saison pluvieuse un débordement du cours d'eau laissant voir des inondations de part et d'autre et la montée de certaines maladies endémiques.

Content created and supplied by: LaMontagneInfo (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires