Sign in
Download Opera News App

 

 

Burkina Faso : cet homme rejette sa fille pour sa ressemblance frappante avec le voisin

En général, les enfants ressemblent à leurs parents, soit le père ou la mère. En effet, les parents sont même très fiers de voir leurs enfants suivre leurs traces. Cependant, les enfants ne ressemblent pas toujours à leurs parents biologiques car la génétique reste complexe du fait des gènes dominants et récessifs. Dès lors comment expliquer que sa fille ressemble au voisin.

Les faits se sont déroulés à Ouagadougou dans la capitale du Burkina Faso et sont rapportés par Yakoiofaso, page d'information Burkinabé. Kassoum est un chauffeur de remorque. Et comme tout chauffeur de camion, Kassoum voyage énormément et très souvent hors du pays. Il y a plus de 5 ans, la femme de Kassoum lui annonce une bonne nouvelle, elle est enceinte. Comme tous parents responsables, Kassoum est heureux à l'annonce de cette nouvelle. Et 9 mois plus tard, elle donne naissance à une merveilleuse petite fille d'où l'émerveillement de son mari. Les années passant Kassoum remarque que sa fille bien aimée Mouniratou âgée maintenant de 05 ans n'a aucun trait de ressemblance avec lui et encore moins avec sa femme.

Pourtant lorsque Kassoum observe sa fille il est bien obligé de reconnaître qu'elle est le portrait craché du voisin. Des interrogations taraudent alors l'esprit de ce chauffeur de camion jusqu'au jour où, ne pouvant plus supporter cet état de fait, décide de rejeter sa fille. Cela fait 3 jours que Kassoum a répudié sa fille pourtant innocente. En effet, Kassoum est convaincu que cette fille n'est pas le sien vu sa ressemblance frappante avec le voisin.

Dès lors, les regards se tournent vers la mère qui à maintes reprises n'a cessé de clamer son dévouement et sa fidélité.

Source : yakoiofaso.bf

Lien Facebook : https://m.facebook.com/yakoiofaso/posts/876780662920057

https://m.facebook.com/permalink.php?story_fbid=4127404804017057&id=2094330867324471

Content created and supplied by: MohamedMarkus (via Opera News )

burkina faso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires