Sign in
Download Opera News App

 

 

Insécurité routière: des passagers sont tout aussi responsables que les chauffeurs

Depuis toujours lorsque survient un drame lié à un automobiliste ou un motocycliste, on ne perd pas de temps pour imputer la faute au chauffeur ou au conducteur parce que c'est lui qui a le volant en main. Certes, nous reconnaissons que la plus grande part de responsabilité lui revient, mais force est de constater que par moments les passagers ne sont exempts de tout reproche.

En effet, en ce qui concerne tout d'abord les véhicules personnels, vous pouvez trouver des passagers qui n'ont aucune gêne pour encourager leur camarade conducteur à appuyer sur l'accélérateur de façon exagérée soit pour démontrer sa force de frappe, soit pour doubler un autre conducteur. Quand la scène se déroule dans un quartier, là c'est le délire total. Alors qu'on sait que l'excès de vitesse est l'une des premières causes des accidents de la circulation.

En outre, quant aux véhicules de transport en commun, lorsqu'ils embarquent uniquement des clients divers pour une course ordinaire, le conducteur prend généralement en compte les jérémiades et autres plaintes des passagers pour rouler à une vitesse raisonnable. Mais, quand il est question d'un convoi pour une cérémonie à l'instar d'un mariage par exemple, les passagers deviennent parfois complices avec le chauffeur en l'incitant à faire des manœuvres et des déplacements à couper le souffle multipliant ainsi le risque d'accidents par dix. Et quand on sait qu'à ces occasions, les véhicules sont surchargés, une fois qu'un accident se produit, les dégâts ne peuvent qu'être multiples et énormes. On se rappelle encore cette tragique scène il y a de cela trois ans qui s'est déroulée à Yopougon Port Bouet 2 où un jeune garçon s'est retrouvé au sol alors qu'il était sur le toit d'un gbaka bondé de monde qui roulait à vive allure. C'était lors d'une manifestation de joie suite à un mariage. Cet adolescent avait perdu la vie sur le coup, car sa tête avait été littéralement broyée.

Autre fait et non des moindres qui attire notre attention en termes d'insécurité routière, c'est le geste inexplicable de certains passagers à jeter par la fenêtre d'un véhicule en mouvement des objets de toutes sortes( sachets, mouchoirs usagés, assiettes et verres jetables, paquets vides de lotus ou de cigarettes, mégots de cigarette et j'en passe) sans se soucier du danger qui pourrait en découler.

Pas plus tard qu'hier sur l'autoroute du nord, une jeune conductrice a reçu en plein pare-brise une bouteille vide d'eau minérale jetée par un passager qui se trouvait dans le véhicule qui la précédait. Au-delà de l'aspect hygiénique d'un tel acte, imaginez si ça avait été un objet contondant. Elle aurait perdu son pare-brise et le choc aurait pu également la désorienter. Des fois, on pose des actes dont on minimise les conséquences qui pourraient arriver.

Retenons que la route n'est pas un dépotoir encore moins une poubelle à ciel ouvert. La vitesse non plus n'est pas une chose à encourager. Disciplinons donc nos conduites sur les routes pour éviter des drames.

Yves_Martial

Content created and supplied by: Yves_Martial (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires