Sign in
Download Opera News App

 

 

Affaire de l'étudiant projeté d'un camion de gendarmerie, le Tribunal Militaire se saisit du dossier

Cette affaire jugée grave a alimenté les réseaux sociaux ces jours-ci. Un jeune homme arrêté, puis embarqué dans un véhicule de la gendarmerie s'est retrouvé projeter du véhicule en question en pleine circulation. Grièvement blessé et dans un état jugé grave, sa famille réclame justice.


Israël Tia, étudiant ivoirien, aura eu la malchance de tomber sur des gendarmes surexcités et visiblement déphasés de l'exercice de leurs fonctions qui privilégient la protection des populations et la sécurité.

En effet, le jeune étudiant, embarqué se retrouve projeté hors d'un véhicule de gendarmerie sur la voie en pleine circulation.

Le Commissaire du Gouvernement saisi du dossier, explique l'affaire sur la page Facebook du Tribunal Militaire.

Il ressort du dossier que des éléments de la gendarmerie étaient en patrouille dans la nuit du 18 au 19 septembre 2021 lorsqu'ils ont interpellé le dénommé Tia Israël, qu'ils ont ensuite embarqué dans leur véhicule de service.

Des instants plus tard, le jeune TIA a été projeté hors du véhicule pour l'on ne sait quelles raisons. Un véhicule qui suivait la voiture de gendarmerie,et roulant à vive allure l'a par la suite percuté de plein fouet.

Ces gendarmes après leur forfait ont pris la fuite et se sont fondus dans la nature.

Le jeune est conduit d'urgence à l'hôpital où ses soins s'avèrent pluriels et exponentiellement élevés. Il se retrouve avec plusieurs fractures, de hématomes et des plaies ouvertes notamment au visage.

Un SOS est lancé sur le net le lundi 20 septembre 2021 en vue de demander de l'aide pour le jeune Tia et dénoncer cet incident suivi d'accident grave.

Les internautes conseillent aux parents de la victime de se rendre au Tribunal Militaire. Ils s'y sont rendus ce mardi 21 septembre 2021 pour saisir le Commissaire du Gouvernement et porter plainte.

Ceux-ci ont apporté avec eux, des preuves matériels notamment ( des images, des vidéos, dont plaque d'immatriculation du véhicule) qu'ils ont remis au parquet.

Une enquête est ouverte par le Procureur du Tribunal Militaire d'Abidjan pour donner une suite à cette affaire, a annoncé le service de communication du Tribunal Militaire d'Abidjan.

Content created and supplied by: JMDinfos (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires