Sign in
Download Opera News App

 

 

Drame à Bingerville : un conducteur de tricycle percute mortellement une élève en classe de CP1

La route aura, malheureusement encore une nouvelle fois, fait une nouvelle victime à son compteur en Côte d'Ivoire. La mauvaise conduite de certains chauffeurs, au volant de leurs véhicules, la vitesse, le non respect du code de la route, restent des causes les plus récurentes des accidents liés à la circulation.

Très souvent décriés pour la dangerosité de leurs conduites aux manettes de leurs engins roulants et à la base de nombreux accidents dans nos localités, les conducteurs de moto tricycles n'ont pas véritablement bonne presse aux yeux de l'opinion publique.

(Image d'illustration)

Une opinion qui sera très certainement encore plus détériorée aux yeux des populations de Bingerville précisément celle jouxtant la voie principale du village d'Adjin. En effet, dans la matinée du mercredi 13 octobre 2021, les riverains de cette zone ont été les témoins malheureux d'un accident mortel de la circulation impliquant un tricycle.

Roulant à pleine vitesse, un conducteur de moto-tricycle a mortellement percuté une fillette revenant de l'école, la pauvre victime élève en classe de CP1.

Cette pauvre fillette ne reverra plus sa famille, ses amis et ce par la faute d'un chauffard. Un décès, un accident de plus qui vient remettre en cause l'utilité de la présence de ces moto-tricycles sur nos routes.

Nous adressons nos sincères condoléances à la famille éplorée.

Pour rappel, courant mois de mai 2021, le maire de Bingerville, Issouf Doumbia, avait, dans une rencontre avec les chauffeurs des tricycles et leur président, annoncé l'interdiction de la circulation de ces engins au sein du centre-ville de la commune. Cette mesure intervenait du fait de la mauvaise conduite des chauffeurs, du manque de pièces (permis de conduire et assurance). 

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

bingerville côte d'ivoire

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires