Sign in
Download Opera News App

 

 

Kenya : une femme jette sa fille dans une latrine à fosse, la suite lui est fatale (vidéo)

Un fait inhabituel fait la une des médias sociaux depuis ce mardi 29 juin. Une sombre histoire de meurtre à donner frois dans le dos, un crime d'une cruauté extrême. La police de Tinet, dans le comté de Nakuru, au Kenya, a arrêté une femme de 25 ans soupçonnée d' avoir tué sa fille de quatre ans.

Difficile à croire, on le dira même incroyable mais vrai. Une femme identifiée sous le nom de Faith Chepkorir a assassiné sa propre fille et a jeté son corps dans des latrines à fosse au centre de Kapno à Kuresoi sud le mardi 29 juin. A en croire les informations, elle aurait refusé d' avouer le crime jusqu' à ce que le corps de l'enfant ne soit récupéré dans des latrines de 7 mètres de longueur.

En effet, Selon les témoignages de Stephen Korir, un ancien du village de la région, la suspecte a d'abord nié savoir où se trouvait sa fille. Mais sous l'emprise des nombreuses pressions et des menaces qui pleuvaient de toutes parts, elle a finalement conduit les villageois sur le site où le corps avait été jeté.

A en croire la même source, la suspecte s'est récemment séparée de son mari en raison des problèmes familiaux. Les photos montrent la suspecte avec la tête baissée et les mains liées dans le dos alors que les habitants attendaient l'arrivée de la police locale pour appréhendé la criminel pour son acte odieux.

D'autres photos et une vidéo publiées sur Facebook montraient une femme sortant le corps de la fille d'un sac. Il faut noter que le corps de la petite fille a été emmené à la résidence funéraire d'Olenguruone, tandis que la suspecte est détenue au poste de police de Kuresoi dans l'attente de sa date d'audience.

Triste fin pour cet enfant qui à malheureusement pas demandé à venir au monde. Il est d' attirer l'attention de la jeunesse de bien réfléchir avant de penser avoir un enfant c'est une lourde charge dont on ne peut se défaire.

Content created and supplied by: Coulbas (via Opera News )

faith chepkorir kenya

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires