Sign in
Download Opera News App

 

 

La police met aux arrêts le présumé violeur et tueur en série de plusieurs femmes à Abidjan

C'est une information qui viendra à coup sûr participer à apporter du soulagement à nombres de personnes et particulièrement la gent féminine du district Abidjanais.

En effet, notre police nationale a réussi, après une enquête rapidement et rondement menée, à interpeller le potentiel auteur présumé d'une série de viol assorti de meurtre sur plusieurs femmes à Abidjan.

Le dernier meurtre lui attribué est celui d'une influenceuse sur les réseaux sociaux connue sous le pseudonyme de "Champagne d'Afrique".

La nouvelle de son décès aura choqué plus d’un sur les médias sociaux. Selon les informations rapportées sur cette situation, le décès serait survenu suite à une disparition depuis l’après-midi du mercredi dernier. Certains proches de la victime avaient rapporté qu’elle avait été séquestrée alors qu’elle se rendait à un rendez-vous avec un homme, le présumé auteur du crime.

Un meurtre qui avait suscité un emoi terrible sur les réseaux sociaux, ce qui avait poussé de nombreuses personnes en colère à réclamer la tête de ce tueur en série

C'est peut-être chose faite car dans une publication parue sur la page Facebook de la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN), un appel à témoin a été lancé par la police pour retrouver les victimes du potentiel suspect mis aux arrêts.

" #dgpn_appel_temoin

Appel à témoin :

La personne figurant sur la photo ci-dessus est suspectée de meurtre et de viols en série, et a déjà été interpellée. La Police Nationale sollicite la population et toute personne susceptible d’avoir été victime de viol, à l’effet de fournir toute information utile à l’enquête.

Numéro gratuit d’appel: 100"

Nous invitons donc les populations se sentant concernées par cet appel à témoins de vite entrer en contact avec la police en vue donc de confirmer oui ou non la culpabilité du présumé auteur des crimes.

Aimé.Y

Content created and supplied by: Aimé.Y (via Opera News )

abidjan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires