Sign in
Download Opera News App

 

 

USA: une mère tire des balles dans la tête de son fils de 12 ans à cause d'une carte mémoire perdue

Des décès étranges, on en entend parler chaque jour. Les hommes sont des êtres insaisissables, leurs actions sont parfois incompréhensibles. Ces dernières années, plusieurs tragédies ont été commises par certains parents sur leurs enfants, et vice-versa.

Aux États-Unis d'Amérique, les meurtres insolites sont légion. Dans le weekend du samedi 11 au dimanche 12 septembre 2021, une mère a tué son propre fils pour une histoire de carte mémoire que cet enfant de 12 ans a égarée. Fallon Harris, une femme âgée de 37 ans, a été accusée de meurtre au premier degré après la mort de son fils Kaden Ingram. Dans la cuisine de leur maison dans le sud de Chicago, le petit Kaden a été apperçu inconscient avec plusieurs blessures par balle à la tête le samedi 11 septembre 2021. Ce n'est que le lendemain qu'il a été déclaré mort. Cette nouvelle tragique a été mise au jour ce mardi 14 septembre 2021 par les médias "buzzafrik.com" et "Afrikamag".

Le dimanche 12 septembre 2021, un procès a eu lieu en vue de clarifier le meurtre de cet enfant. Les procureurs ont affirmé que la mère a tiré une balle non mortelle dans la tête du garçon. Cet impact de balle l'a rendu inconscient. La mère ne s'est pas arrêtée là; elle a encore tiré une seconde balle mortelle dans la tête de son enfant qui était déjà en pleurs et en peine à cause de la douleur. Selon le média "Daily beast", la mère de 37 ans a fait savoir à deux membres de sa famille qu'elle avait tiré des balles sur son fils à cause d'une histoire de carte mémoire. Ces personnes ont appelé la police et le père du petit Kaden.

Quand on analyse de près cette histoire, on a du mal à comprendre la mentalité de certains parents qui peuvent aller jusqu'à menacer leurs enfants avec une arme à feu. Fallon Harris est une mère qui souffre de quelques troubles mentaux, le père du fils assassiné l'a affirmé. Ce qui est étrange dans cette histoire, monsieur Lavell Ingram n'a pas blâmé son ex-femme. Il a affirmé qu'elle aimait son enfant plus que tout au monde.

Cette femme ne pourra plus jamais se retrouver car ce genre d'homicide volontaire conduit toujours à de lourdes peines carcérales, voir la prison à perpétuité. Une mère peut ne pas être contente de son fils, elle peut le punir d'une manière raisonnable mais pas lui tirer des balles dans la tête.

Ce drame nous enseigne que dans la vie il faut toujours savoir raison garder car le pire peut arriver lorsqu'on ne se contrôle pas devant la colère. Le procès définitif aura lieu dans quelques jours et le juge communiquera la sentence réservée à cette dame de 37 ans.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

chicago fallon harris usa

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires