Sign in
Download Opera News App

 

 

Bouaké: Un cultivateur jugé pour avoir commis l'inceste sur sa petite sœur de 13 ans

«J'avais décidé de garder ma virginité jusqu'au mariage, raison pour laquelle je ne cherchais pas de femme.»

Tels étaient les propos du nommé Honoré lors de son procès, devant le Tribunal de première instance de Bouaké, ce mercredi 30 juin 2021. Mais pourquoi Honoré fait-il une telle déclaration? Retour sur les faits.

Février 2020, Honoré cultivateur à Beoumi, vit depuis un moment avec sa petite sœur (même père, même mère) Emmanuella âgée de 13 ans et mentalement instable.

Malheureusement pour cette dernière, son grand frère profitant de sa vulnérabilité, entretenait régulièrement des relations sexuelles avec elle. De même, elle était régulièrement enchainée par ce dernier pour dit-il, prier pour elle.

Dénoncé et écroué. son procès s'est tenu ce mercredi 30 juin 2021 devant le tribunal de première instance de Bouaké.

Honoré, Bible en main, se présente devant le juge. D'emblée, le prévenu reconnait les faits qui lui sont reprochés et implore la clémence des juges.

« Pourquoi à 27 ans, vous ne cherchiez pas de femme? » lui demande le juge.

«J'avais décidé de garder ma virginité jusqu'au mariage, raison pour laquelle je ne cherchais pas de femme.» repond Honoré. « je voulais marcher avec Jésus malheureusement j'ai faibli » poursuit-il.

Dans la salle, l'assistance explose de rire, mais le juge parvient tant bien que mal à ramener le calme.

Cependant, un Coup de théâtre va se produire quand le juge va appeler le père de l'accusé et de la victime à comparaitre comme témoin. Le procureur qui dit comprendre la peine que peut avoir ce dernier face à cette situation lui pose la question suivante:

« Qu'attendez-vous de la justice?

_ je souhaite que mon fils soit libéré

_ Donc si votre fils avec commis cet acte sur quelqu'un d'autre ou que quelqu'un d'autre avait commis cet acte sur votre fille, auriez vous la même réaction?

_ Oui ! »

Et oui! malgré la gravité des faits, le père demande aux juges la libération de son fils.

Cependant, la réaction du père n'empêchera pas le procureur de demander aux juges la condamnation d'Honoré à 5 ans de prison pour inceste et séquestration.

La décision finale du juge sera connue le 28 juillet 2021.

Content created and supplied by: Kouiti (via Opera News )

bouaké

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires