Sign in
Download Opera News App

 

 

Gnaliepa (Ouragahio) : un octogénaire, présumé sorcier, échappe à un lynchage

Gnaliepa (Ouragahio) : un octogénaire, présumé sorcier, échappe à un lynchage

Quand le Vieux K D B, âgé environ de 80 ans, planteur, arrive au poste de police de Ouragahio, il est en proie à une vive émotion. Il peine à répondre aux questions des hommes du commissaire AKA Dadié B.

De nombreux jeunes de son village Gnaliepa venaient de lui faire passer un mauvais quart d'heure.

Comment en est-on arrivé à cette situation dans cette Afrique où on voue un respect aux personnes âgées ?

Selon les témoignages, tout part de la maladie d'un certain D J C, la trentaine, planteur, domicilié à Gnaliépa. Les jours passent et sa santé se dégrade de jour en jour. La psychose est d'autant plus grande du fait qu'en un laps de temps, la famille Gnaligouepa à laquelle le malade appartient a perdu quatre (04) de ses membres dont la mort avait surpris plus d'un.

Cette souffrance que son père endure, le petit W n'arrive pas à la supporter. C'est la force de l'amour filial.

Le garçonnet, comme dans un conte, déclare à son géniteur qu'il est à la base de sa maladie. Il a instructions du Vieux K D B de le faire.

Bien qu'en proie à une forte douleur, le père trouve le courage d'informer les membres de la famille.

Hier mercredi 14 juillet 2021, la famille se réunit. On fait appel au petit W qui révèle qu'il a été initié à la sorcellerie par l'octogénaire qui est le chef de leur confrérie laquelle comprend cinq (05) membres:

K D B

- La femme de K D B

- Les jumeaux, petits-fils du vieux

- Et lui W

Il relate que sur ordre du chef, il a poignardé son père de manière occulte.

Il avoue que c'est son groupe qui est responsable des décès récents des quatre membres de la famille : ses grand-père et grand-mère, Pablo et Stéphane.

Devant ses paroles qui créent un séisme, il est décidé d'entendre le mis en cause qui arrive et nie en bloc avec sa compagne.

La famille demande à écouter ses petits-fils, les jumeaux de son fils G A, cités dans l'affaire. Le vieux s'y oppose.

Les jeunes sont fâchés et veulent en découdre avec lui. Certains veulent même brûler sa maison.

La jeunesse est hystérique. Il est fait appel au chef du Village, Z A. Ce dernier écoute le petit garçon et l'octogénaire qui ne reconnait toujours pas les faits.

Il demande également la présence des petits-fils du mis en cause. Ils viennent mais le vieux s'oppose avec vigueur à leur audition publique.

Les esprits se chauffent, la jeunesse n'est pas du tout contente.

Le chef du village, dans sa sagesse, fait conduire par tricycle, le suspect au Commissariat de police de Ouragahio pour sa propre sécurité.

Une enquête est ouverte.

Content created and supplied by: areli (via Opera News )

gnaliepa ouragahio

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires