Sign in
Download Opera News App

 

 

Empêché de marcher ce 21 juillet, Franck Zoro Bi réagit: "peut-être qu'ils vont nous mettre en prison"

Ce mercredi 21 juillet 2021 était une date prévue pour la marche contre la cherté de la vie. En effet, la vie chère est un mal social qui touche plusieurs pays, des pauvres comme des riches. Ce n'est pas seulement en Côte d'Ivoire que tout a augmenté; même en Europe les prix des denrées alimentaires connaissent souvent des hausses. On le ressent beaucoup plus en Côte d'Ivoire parceque notre pays n'est pas riche.

Une bonne partie de la population vit sous le seuil de pauvreté. S'il faut encore augmenter des produits que des gens pauvres n'arrivent pas à acheter, on comprend tout de suite qu'ils se retrouveront dans une situation catastrophique. Et là, ils ne peuvent que murmurer.

Zoro bi Ballo Franck, "ambassadeur" de la paix, personnalité publique et citoyen ivoirien engagé pour la défense des intérêts du peuple, a décidé d'intervenir face à la situation difficile qui prévaut dans les différentes familles à cause de la cherté de la vie. Il a créé l'Initiative Citoyenne contre la Cherté de la vie(ICC). Une marche pacifique avait été prévue ce mercredi 21 juillet 2021 à 08h dans la commune de Cocody au carrefour Saint-jean.

Toute la population d'Abidjan avait été informée de cette chose. Certains gens avaient convergé vers le lieu indiqué ce matin. Malheureusement, la marche n'a pas pu aboutir pour certains mésententes entre l'ICC et des agents de police présents sur les lieux . Mécontent et indigné d'avoir été interdit de faire une marche pacifique dont le but était d'aider le peuple ivoirien, le responsable de l'ICC Franck Zoro Bi a fait une déclaration sur sa page facebook, relayée par les médias "Glak 24" et "Silver KB officiel" . Il a dit ceci: "peut-être qu'ils vont nous mettre en prison mais nous allons continuer à dire non à la cherté de la vie".


Cet activiste ivoirien est très remonté contre ces autorités administratives qui les ont empêchées de marcher. Zoror Bi a affirmé que lui et le peuple ivoirien souhaitent marcher parcequ'il y a éffectivement une cherté de la vie. Nul ne peut nier ce fait là même si certaines personnes disent que l'augmentation des prix des denrées alimentaires est insignifiante.

Pour nous, il est important de laisser le peuple s'exprimer même si cela concerne un tout petit nombre de citoyens. Chacun a le droit de montrer son mécontentement face à une situation qui fait obstacle à son épanouissement. C'est ce qu'a fait l'ICC de Franck Zoro Bi . Il ne compte pas s'arrêter là car les populations ivoriennes souffrent réellement. Il pense que l'Etat doit réagir immédiatement face à cette situation embarrassante.

Content created and supplied by: Soldatduciel (via Opera News )

cocody réagit

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires