Sign in
Download Opera News App

 

 

Échos du jour 1 du Baccalauréat 2021

Yamoussoukro, Gagnoa et Korhogo, comme dans toutes les autres localités Ivoiriennes, la phase écrite du Baccalauréat 2021 a débuté le lundi 05 Juillet 2021. Mais les informations à retenir de certaines lieux de composition sont, bien évidemment, différentes les unes des autres.

Pour le premier jour des épreuves écrites du Baccalauréat, à Korhogo, dans le nord, une âme généreuse offre des repas gratuits aux candidats. En effet, dans la région du Poro, Mme Mariam Traoré, épouse Ouattara a trouvé le moyen d'accompagner les candidats. Au Lycée Dominique OUATTARA de Korhogo, dame Ouattara offre, pendant la pause déjeuner, un repas confectionné sur fond propre, aux candidats, apprend-t-on auprès de Madame Koné S., enseignante du pré-scolaire. Une information aussi relayée par plusieurs plateformes d'informations. 

Pendant ce temps, Gagnoa, région du Fromager, au centre-ouest, malgré l'interdiction des téléphones portables sur les candidats, un élève s'est fait prendre la main dans le sac.

En effet, selon monsieur T. Michel, agent de sécurité au lycée moderne 3, un candidat au Baccalauréat série A2 a été pris avec un téléphone portable de marque Infinix note 5 dans une salle de classe d'examen.

C'était au cours de l'épreuve de Français, précise notre informateur. Selon les renseignements, il aurait été pris en flagrant délit de tricherie. Il s'agit de O.D, 22 ans, un candidat officiel, élève au Lycée de la Paix.

Enfin la plus mauvaise note est venue, en début de matinée de Yamoussoukro. Là, des candidats, se rendant au lycée scientifique, a bord d'un taxi, ont été victimes d'un violent accident de la route. Cet accident qui a impliqué leur taxi et une ambulance, a malheureusement, emporté la candidate Sountoura Awa Adja qui a été inhumée dans l'après-midi, soit quelques heures après son décès.

Prompt rétablissement aux blessés et Yako à la famille de la candidate Adja et à celle du conducteur du taxi.

Enfin, bonne chance aux candidats pour ce second jour de composition.


En Dieu, il faut croire

Paul Konan

Content created and supplied by: Paulyfamienkoffi (via Opera News )

gagnoa korhogo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires