Sign in
Download Opera News App

 

 

Yves de Mbella : quand le succès ne tient qu'à un fil ; une vraie chute libre !

Quand les livres saints nous enseignent l'humilité, c'est bien parce que la vie est éphémère, car nous pouvons perdre notre souffle de vie à tout moment. Comme notre propre vie, le succès, la gloire, la richesse peuvent nous échapper aussi à tout moment, sans qu'on ne s'y attende vraiment.

En effet, tout ce qu'on possède sur terre n'est guère éternel. Souvent tout part de travers dans notre vie sans qu'on ne puisse faire grand chose pour l'empêcher. Aujourd'hui, c'est le cas du célèbre animateur camerounais, Yves de Mbella. En quelques minutes seulement, ce dernier est tombé de son piédestal. Une chute brutale au vu de l'événement qui l'y a conduit : une séquence malencontreuse pendant une émission.

À force de jouer avec le feu on se brûle forcément à la fin, dit l'adage. Et c'est peut-être ce qui est arrivé à notre talentueux animateur radio et télé. Le talent, il en a à profusion. Mais à force de vouloir toujours innover, on se perd souvent. Avant cette émission, il avait déjà fait parler de lui avec cette cérémonie de mariage poligamique avec deux femmes. On comprendra par la suite que ce sont les deux chroniqueuses de son émission.

Aussi, il y eut cette mise en scène dans laquelle il fut arrêté et emmené en étant menotté par des policiers en pleine émission, avant de revenir le lendemain annoncer que cette arrestation n'était pas réelle. Nous noterons également ces nombreux ecarts de langage du bas de la ceinture devant ses invités et les téléspectateurs en majorité jeunes. C'est dommage qu'il n'ait jamais été interpellé par la direction de la chaîne de télé NCI.

À force de multiplier les frasques impunément, on arrive par en faire un peu trop à la fin. Et c'est ce qui arriva le Lundi dernier. Encore une mise en scène, mais cette fois-ci il s'était mal pris. Comment peut-on faire une simulation de viol sur une chaîne de télévision en plein direct ? Que recherchait-il au juste ? Vouloir montrer aux bandits et ''microbres'' comment violer une femme ? Cher Yves de Mbella nous t'aimons, mais tu as ''fauté'' grave comme tu l'a signifié toi-même.

Voilà donc comment l'on peut tomber du haut de sa gloire, en une fraction de seconde. Aujourd'hui, C'est un homme qu'on ne souhaite plus voir dans les lieux publics, pourtant adulé et pris en exemple autrefois. Soyons donc humbles envers notre prochain et faisons attention à tout ce que nous disons ou entreprenons dans la vie

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

yves de mbella

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires