Sign in
Download Opera News App

 

 

Bavettes non conventionnelles à l’arrière des véhicules de transport: un danger pour les piétons

   Le phénomène des bavettes à l’arrière de certains véhicules de transport comme les Gbaka et Taxis devient récurrent dans tous les quartiers à Abidjan.

Certains chauffeurs malicieux enlèvent les bavettes conventionnelles placées à l’arrière de leurs véhicules et les remplacent par d'autres bavettes peu communes qui balaient la voie pendant leur passage.  Chaque fois que ces véhicules vous dépassent, ces bavettes vous projettent au visage tout ce qu’elles balaient y compris la poussière. Bien évidemment, cela peut causer des maladies graves dont celles des voies respiratoires.

Ce phénomène prend de l’ampleur partout à Abidjan et indisposent beaucoup les piétons. Après tout, ce sont eux qui reçoivent la poussière au visage tout au long de la journée lorsque ces véhicules les dépassent.  

En réalité, les concepteurs de véhicules fixent les bavettes à l’arrière des passages de roue d’une voiture pour éviter les projections de boue. Mais en Côte d'Ivoire, des chauffards changent l'usage noble de ces bavettes à des fins mesquines.

Il est impérieux que le Ministère des transports prend les mesures adéquates pour enrayer ce phénomène qui a pour but de nuire à l’autre. Déjà, il serait souhaitable que la police verbalise tous les véhicules qui possèdent des bavettes non conventionnelles.

The Traveler.

Content created and supplied by: kouak.kan2 (via Opera News )

Abidjan

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires