Sign in
Download Opera News App

 

 

Maroc : dans le viseur des trafiquants de drogue, un Ivoirien raconte…

Exerçant dans le domaine de l'immobilier (vente, achat et location d'appartement meublé ou vide), Goudé Krizo Paulin résidant à Mohammedia, près de Casablanca, est depuis quelques semaines, dans le viseur des trafiquants de drogue, au Maroc. Joint via les réseaux sociaux, l’Ivoirien de 33 ans nous livre sa mésaventure

 

Pourquoi dites-vous que vous êtes menacez par des trafiquants de drogue ? Etes-vous du milieu ?

 

GKP : Non ! Pas du tout.

 

Alors, dites-nous de quoi est-il question ?

 

GKP : Voilà un mois qu’un jour, des marocains que je ne connais pas m’ont appelé. Et comme je suis dans le domaine de l’immobilier, je pensais que c'était des gens qui m'appelaient pour des maisons à mettre en location. Et quand j’ai décroché, ces gens me parlaient de marchandises, de la cocaïne. Très surpris, je leurs ai dit que je ne suis pas de ce milieu et que je suis dans l'immobilier, et s'ils veulent des appartements meublés ou vides pour la location ou pour acheter, je suis disponible. Malgré tout, les appels se répétaient. Femmes comme garçons m’appelaient. Il y a l’un d’eux qui a même osé m’appeler par vidéo sur mon WhatsApp. Il a fait comme s'il me connaissait depuis longtemps. Il a même eu à dire le nom de mon quartier et l’adresse de mon habitation. Avant de me dire ceci : «je veux de la bonne marchandise : la cocaïne, la bonne qualité. Je lui ai répondu, ‘’vous vous n’êtes trompez de personne’’, et je l’ai aussitôt bloqué.



 Un autre, se nommant Hassan, m’a rappelé plus tard, pour me menacer de mort. Puis d’ajouter : «mais bien avant, je vais d’abord te créer tous les problèmes ici, en te faisant jeter en prison. Les gens t'appellent pour te demander si tu vends la cocaïne et tu dis non, tu vas voir ! Si on t'appelle pour demander si tu vends de la drogue, il faut dire oui, pour ne pas que je t'envoie en prison ». Et je lui ai répondu pourquoi vais-je dire que je vends de la cocaïne, alors que je n’en vends pas. Je ne suis pas un bandit, je ne suis pas dans ce genre d'affaire ». Il a par la suite poursuivi en disant : Tous les blacks doivent aller en prison. J’ai déjà mis en prison plusieurs de tes frères blacks ». J’ai d’ailleurs enregistré tous ces échanges téléphoniques que je vais vous envoyer pour les écouter. Puis, par whatshapp, il m’a fait parvenir un lot de photos de personnes noires. «Je les ai tous jetées en taules. Ce sera bientôt ton tour », m’a-t-il dit. Avant de m’envoyer un numéro téléphonique (qu’il nous a communiqué : Ndlr) sur lequel il me demande de lui verser de l’argent pour qu’il me laisse en paix (Il nous enverra ensuite la bande sonore de tous les échanges téléphoniques : ndlr). Chose que je refuse.

 Vous affirmez être victime de chantage de la part des trafiquants de drogue, au Maroc ?

 GKP : Oui

 Pourquoi ne portez-vous pas plainte à la Police ?

 GKP : Si, j’ai informé la Police qui a demandé que je porte directement plainte auprès du procureur ?

 Avez-vous pris un avocat ?

 GKP : Oui, Maître Bouchra. C’est une dame, une avocate marocaine. Elle a demandé que j’enregistre toutes les preuves : les notes vocales sur un CD pour le lui remettre et c’est ce que j’ai fait. Elle m’a dit qu’elle va l’écouter d’abord avant de porter ma plainte auprès du Procureur du Roi. Elle m’a toutefois conseillé d’être prudent, de faire attention à moi. Et s’il le faut, de quitter Mohammedia (une préfecture située dans le grand Casablanca, à 30 km de cette capitale)

 Et que dit l’Ambassade de Côte d’Ivoire au Maroc ?

 GKP : Notre Ambassade a toujours refusé de nous porter assistance.

 

Réaction de l’ambassade

 Suite à cette interview, nous avons joint l’ambassade de Côte d’Ivoire au Maroc. Par la voix de son premier Conseiller, M. TEHE Valère, la représentation diplomatique ivoirienne dit ne pas êtes informée du dossier. «Nous ne sommes pas informé de cette affaire parce que M.Goudé Krizo Paulain n’est jamais passé nous voir. D’ailleurs, si nous avions été informés, nous lui aurions donné les mêmes conseils que ceux donnés par son avocat», a déclaré le diplomate

Content created and supplied by: Eric_Stephane (via Opera News )

casablanca maroc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires