Sign in
Download Opera News App

 

 

Ne dites plus "l’anniversaireux" ni "l'anniversaireuse" ! Dites ceci…

Hier, j’ai soumis un élève de cinquième à un exercice de rédaction portant sur la description d’un lieu animé, plus précisément d’une cérémonie de célébration d’anniversaire de naissance. Grande fut ma surprise de lire dans sa production que pour désigner la personne dont on fête l’anniversaire, l’élève a utilisé le terme « anniversaireux ». Bien évidemment, ce mot n’existe pas. Mais à force de l’entendre, cet élève a fini par croire qu’il s’agit d’un mot de la langue française. Et il n’est sûrement le seul à le croire.

En français, il n’existe pas de mot spécifique pour désigner celui dont on fête l’anniversaire. Mais les usagers de la langue de Molière ont vite fait de pallier cette absence, comme à leur habitude. Et ils n’ont pas cherché loin. Ils ont juste ajouté le suffixe « eux » au mot anniversaire. Dès ce moment, la variante féminine de cet ‘’adjectif’’ ne pouvait qu’être évident : « anniversaireuse ». Le problème est que le mot inventé n’est pas reconnu par l’Académie française. En tout cas, pas encore.

Pour l’instant donc, et dans le souci de s’exprimer correctement, il vaut mieux utiliser des termes génériques tels que « le ou la fêté(e) », « la personne à l’honneur » ou encore « le ou la principal(e) intéressé(e) ». Il est vrai que les deux dernières expressions peuvent sembler longues, mais disons que c'est le prix à payer pour éviter d'employer un mot qui n'existe pas.

Si cet article vous a été utile, n’hésitez pas à le partager. Surtout, abonnez-vous pour ne rien rater des prochains articles.


Marius K., Le Litteraire 

Content created and supplied by: Le_Littéraire (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires