Sign in
Download Opera News App

 

 

Après le marché Dabanani à Adjamé, plusieurs magasins partent en fumée au marché de Jacqueville

Deux jours après l'incendie qui a ravagé plusieurs magasins au marché Dabanani à Adjamé, une bonne partie du marché municipal de Jacqueville est partie en fumée ce samedi.

En plus des nombreux accidents de la route qui font des victimes presque chaque jour dans la ville d'Abidjan, un autre vent de malheur a commencé à souffler sur la capitale économique de Côte d'Ivoire, notamment les incendies dans les marchés d'Abidjan. En effet, après le grand incendie qui a ravagé plusieurs magasins au marché Dabanani dans la commune d'Adjamé le jeudi dernier 23 septembre 2021, un autre marché de la ville d'Abidjan enregistre ce jour de nombreux dégâts matériels causés par un incendie.

(le marché Dabanani en feu le jeudi dernier à Adjamé)

En effet, selon une publication sur la page Facebook "Nouvelle Jacqueville", l'incendie s'est déclaré ce samedi 25 septembre 2021 vers 5h30, au marché municipal de Jacqueville. Le feu a surgi d'un magasin de friperie puis a rapidement gagné un salon de coiffure, un magasin d'oignons, une poissonnerie et ainsi de suite. Au total une dizaine de magasins est partie en fumée dans ce drame. Fort heureusement, les commerçants très vite alertés, les agents de la mairie, les jeunes et les femmes du quartier se sont montrés courageux. À l'aide de sceaux d'eaux, ils ont vaillamment bravé et vaincu les flammes. Préservant ainsi l'essentiel du marché. Malgré leurs efforts, plusieurs dégâts matériels sont à déplorer.

Le premier magistrat de la commune, le Maire Joachim Beugré, informé du drame, s'est empressé d'arriver sur les lieux avec également la présence des sapeurs-pompiers pour faire le constat des dégâts. En félicitant les bonnes volontés qui ont aidé à éviter le pire à Jacqueville, le Maire Joachim Beugré a rassuré les habitants de Jacqueville qu'il compte prendre des mesures urgentes pour mieux sécuriser le marché municipal.

Dès maintenant, il faudra que des mesures de sécurité soient prises par et les autorités et les commerçants dans les marchés afin de stopper ce nouveau vent de malheur qui souffle sur la ville d'Abidjan.

Yako aux victimes !

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

jacqueville

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires