Sign in
Download Opera News App

 

 

Makosso à sa fille :"Dieu peut m'appeler à tout moment, et pour moi, c'en sera fini"


Le général Camille Makosso, au cours d'un facebookLive ce jeudi 15 Avril 2021 à 1 heure du mat', s'est adressé à ses followers en leur parlant d'un sujet universel, finalité de tous les hommes : la mort. Il a relaté une anecdote dont il dit avoir vécu avec sa première fille. À son retour de l'école, quand celle-ci arrive à la maison, elle met les climatiseurs en marche pour bien profiter de l'air conditionné... L'utilisation est tellement excessive que les factures d'électricité s'élèvent à 400.000 francs voire plus. Un jour que son aînée avait mis tous les clims en marche comme à ses habitudes, Makosso de lui dire : "considère que dans cette vie, tu es au dessus d'un vélo avec une seule roue. Parce que moi, Dieu peut m'appeler à tout moment, et pour moi c'en sera fini. Et alors, tout ce luxe pourra disparaître... »


Pour Makosso, il n'a pas interpellé sa fille parce que les moyens lui manquent pour régler ses factures exorbitantes, loin de là, mais en tant que fils de poignon qui a traversé la souffrance, il était primordial de faire savoir à son enfant que la vie réserve parfois des revers dont il vaut mieux se prémunir, et que tout ne saurait être rose, d'où la nécessité de faire des économies pour avoir des réserves pour l'avenir.


La fille du général a saisi le message de son père, en commençant à utiliser désormais les machines de la climatisation avec sobriété. Il était question pour son papa, qui a connu la galère, de lui rappeler que tout n'est pas acquis ici bas. Lui, a connu Abobo derrière rail. Il faut qu'elle sache qu'à part Cocody, la vie a d'autres visages...


Makosso a conclu son direct en conseillant ses followers à se regarder dans un miroir et à penser à la mort. Il a été important pour lui de rappeler que lors de ce moment fatidique qui sonne notre glas, ceux qui parleront de nous ne le feront pas en terme de biens matériels ou immobiliers etc. Le souvenir qu'ils évoqueront dans leur témoignage sera de dire cet homme était comique, il était bon, il m'a rendu tel service... Finalement donc, nous courrons après les richesses matérielles alors qu'on y retient pas grand chose à notre départ sauf ce que nous avons réellement comme valeur humaine, chose à laquelle, curieusement, nous n'accordons pas beaucoup d'importance.


Louis-César BANCÉ

[email protected]



Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

camille makosso

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires