Sign in
Download Opera News App

 

 

Grave accident de la circulation au carrefour Fondation de Yamoussoukro

Il est 14h01 quand nous arrivons au carrefour Fondation-Kokrenou à l’amorce de la nouvelle voie (nouveau goudron) ce dimanche 23 mai 2021. Nous remarquons un attroupement peu ordinaire sous cette canicule en ce mois. La scène que nous découvrons est celle d’un accident d’une extrême gravité. Car ce que nous apercevons est tout à fait pénible. De cette foule, se démarque un homme qui se saisit d’un morceau de carton déchiré pour récupérer du sable à proximité du bitume. Il déverse ce sable sur l’impact de l’accidenté sur le goudron brûlant.

Déjà transporté à l’hôpital par les soins des Sapeurs pompiers militaires qui n’ont perdu aucune seconde pour faire leur travail, la victime de cet énième accident lutte pour sa survie. La police commise aux formalités d'usage est arrivée spontanément. Elle a encadré l'espace et procédé au constat.

La scène décrite est que venant du quartier Kokrenou, le jeune homme n'ayant pas pu marquer d'arrêt, a percuté le train arrière d’une remorque qui partait certainement pour Abidjan.

Avait-il un casque qu’il portait ? N’a-t-il pas su qu’il devait marquer un arrêt, un stop pour laisser passer entièrement le gros camion ? Ou, n'avait-il pas de frein ? Était-il à une si vive allure ? Voici autant de questions que nous sommes à même de nous poser.

Selon les témoins, l'impact a été violent au niveau de la tête. Au vu du choc qu’il a subi, il est difficile de dire qu’il portait un casque.

C’est le lieu d’inviter les uns et les autres aux mesures de sécurité routières en vue du port obligatoire du casque quand on est sur une moto, et également, de marquer un arrêt quand on arrive à un carrefour. Cet arrêt appelé Stop ne dure pas indéfiniment, cher(e)s motocyclistes ! Ne soyons pas trop pressé même si là où nous allons nous urge. Rien ne vaut la vie, disait un sage.

Prudence, prudence, prudence !

Petanlan.

Content created and supplied by: Petanlan (via Opera News )

yamoussoukro

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires