Sign in
Download Opera News App

 

 

Yopougon "Niangon continu" : Les membres d'un fumoir décident de se venger de la population

La police du 17e arrondissement de Niangon a fait barrage à une cohorte d'individus provenant d'un fumoir qui s'attaquait à la population. Quelles en étaient les motivations réelles.

Le jeudi 25 mars 2021, à peine 6 heures du matin que les habitants de Niangon continu, quartier précaire à la périphérie du quartier Niangon sud à gauche T27 sont tirés de leur sommeil par des cris de détresse et la débandade dans les rues des gens. En effet, une cohorte de bandits, sortie d'un fumoir logé à quelques encablures du quartier, aggressait tous les passants et surtout vandalisait les boutiques du quartier. Ces jeunes du fumoir, tous ivres de la drogue sont en colère, parce qu'ils ont découvert le corps sans vie d'un des leurs dans le grand caniveau qui sépare le quartier Niangon Sud à la sideci.


le caniveau d'où fût ressorti le corps du présumé voleur.

Kouassi, jeune homme habitant du quartier que nous avons trouvé sur le lieu des évènements avec un énorme attroupement des habitants, nous raconte que des personnes non identifiées ont attrapé un voleur qui fuyait avec une télévision volée aux environs de 4 heures du matin et l'ont amené au trou pour le tuer. Ce sont ses supplications qui ont réveillées les riverains habitants près du caniveau. Malheureusement, les bourreaux du voleur se sont éclipsés après l'avoir tué et jetter dans le caniveau. Ces amis qui ont pu s'échapper sont allés informer leurs camarades du fumoir. Ces jeunes des fumoirs font des guets apens pour agresser les personnes qui sortent très tôt pour aller travailler. C'est à la suite de cela que ses amis pour le venger ont commencé à agresser la population qui a appelé la police. Les policiers du 17e arrondissement de Yopougon Niangon sont arrivés et ont sécurisé le quartier. A la vue des corps habillés, ces délinquants ont pris leurs jambes à leurs cous. Les sapeurs pompiers militaires, arrivés plus tard, enlevèrent le corps du voleur dans le caniveau pour l'une des morgues de la commune vers 11heures.

Le calme étant revenu, les différentes boutiques fermées depuis le matin, ont réouvert et le marché du quartier a de nouveau repris du service.

Il est bon de rappeler aux autorités que les fumoirs sont légions dans ces différents types de quartiers au vu et au su de tous. Tous ces fumoirs sont ciblés, mais aucun effort n'est fait pour détruire ces nids de voyous. Il nous est rapporté que des agressions sont récurrentes. Que les autorités en charge de la sécurité s'engagent dès maintenant pour éradiquer ces fumoirs, lieux adulés par les vendeurs et les consommateurs de drogue qui se transforment les nuits en voleurs pour agresser la population.

Avec tout ce que l'on entend avec le phénomène de la drogue et surtout ces derniers temps, la côte d'ivoire est devenue la plaque tournante de la drogue en Afrique subsaharienne et que des cartels sont entrain d'être installés.

Il est bien de féliciter une fois encore nos vaillantes forces de l'ordre et de sécurité qui ont fait une saisie de 1056kg de cocaïne d'une valeur marchande de 24 millions de francs CFA dans la nuit du 24 au 25 février 2021 à Abidjan Cocody Angre.

Une jeunesse accro à la drogue est une jeunesse en perdition. La côte d'ivoire à travers ses autorités devrait redoubler d'effort pour booster ce fléau hors de ses frontières.

Édité par Ben Zoro

Content created and supplied by: serybibenjamin (via Opera News )

yopougon niangon continu

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires