Sign in
Download Opera News App

 

 

Marche contre la cherté de la vie : la situation prend une autre tournure

La marche prévue ce mercredi 21 juillet 2021 par la société civile pour protester contre la cherté de la vie en Côte d'Ivoire a pris une autre tournure. Les manifestants ont été dispersés par la police quand le préfet d'Abidjan demande une rencontre avec les organisateurs de la marche.


Depuis des jours maintenant, une organisation de la société civile née de la hausse '' sauvage '' des prix des denrées alimentaires et autres produits sur le marché ivoirien milite pour un changement de la situation qui fait couler assez d'encre sur le territoire national. Dans ses actions, l'ICC a convenu faire une importante marche ce mercredi matin depuis la place saint Jean de Cocody pour le centre des affaires d'Abidjan. Très tôt ce matin, l'une des responsables de cette organisation Nicole Mireille Didier a annoncé une intervention de la police interdisant tout regroupement pour défaut d'autorisation.

Suscitant quelques réactions sur la blogosphère ivoirienne et devant l'attroupement des manifestants qui grandissait, le patron de la police national s'est invité sur les lieux. Selon un autre membre actif de cette organisation Nahounou Daleba, informant l'opinion publique de l'évolution de la situation sur son compte facebook, '' une incompréhension entre responsables de l'ICC et le DG de la police, a poussé celui-ci a demandé à ses hommes de dégager tout regroupement. C'est ce qui fût fait. ''

Dans le même temps selon notre interlocuteur N.D, le préfet d'Abidjan a demandé a rencontré 5 personnes de l'ICC pour des échanges. La suite de cette rencontre vous sera communiquée très prochainement.


Bema Aboubacar...

Content created and supplied by: BemaAboubacarCoulibaly (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires