Sign in
Download Opera News App

 

 

Agression contre les Haoussas: Un boutiquier dépouillé dans un quartier de Gonzagueville

En dépit des appels au calme et des tentatives des autorités étatiques de rétablir la vérité sur la vidéo dans laquelle des individus lynchés par des forces de sécurité Nigériennes, étaient faussement assimilés à des Ivoiriens, des attaques sur des ressortissants Nigériens, plus précisément des Haoussas, sont signalés par endroits à Abidjan. 

Ce Jeudi 20 Mai, un ''Haoussa'' transportant des marchandises à bord d'un pousse-pousse, aurait été pris à partie dans le quartier des II Plateaux à Gonzagueville par un groupe de jeunes surexcités. 


Selon le tenant d'une boutique située au niveau du carrefour palais, qui dit avoir manqué de peu de se faire subtiliser ses marchandises, les agresseurs se sont interposés au passage du pousse-pousse dans lequel étaient entassés des marchandises de deux boutiques qui venaient de se ravitailler un peu plus loin, au marché du carrefour Abraham. 

Le prétexte invoqué; le pousse-pousse étant conduit par un ''Haoussa'', ce dernier doit subir des représailles suite à la fake news, circulant sur les réseaux sociaux. Pour ce faire, ils se seraient mis à vider systématiquement le pousse-pousse, non sans brutaliser son transporteur, impuissant face à la hargne de ses agresseurs. Celui qui nous rapporte les faits, dit s'être sorti à bon compte, puisque n'ayant que des paquets de bonbons dans la cargaison, il a pu obtenir la clémence des ''vengeurs'' qui lui ont permis de s'en aller avec sa marchandise, qui certainement, leur semblait insignifiante. Le plus grand perdant, a été le boutiquier, qui lui, acheminait des marchandises pour renflouer les rayons de son échoppe. 

Ces faits, s'ils se sont effectivement déroules d'après la version de celui qui les rapporte, démontre une fois de plus que les auteurs de ces actes répréhensibles, agissent selon le mode opératoire de quidams, désireux de piller ou de voler, loin des motifs nationalistes qu'ils brandissent pour justifier leurs méfaits.

Raoul Mobio

Content created and supplied by: RaoulMobio (via Opera News )

gonzagueville

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires