Sign in
Download Opera News App

 

 

Le maire de Bouaflé décédé: un de ses amis intimes, adepte du mysticisme fait des révélations

Photo: Le maire Lehi Bi Lucien, mort dans un accident de circulation

La nouvelle du décès du maire Lehi Bi Lucien, maire de la commune de Bouafle est tombée depuis hier mercredi 17 novembre tard dans la nuit. Une très mauvaise nouvelle qui afflige toute la population de la Marahoué, une région à laquelle il était fortement attaché. Il entendait donner un développement assez particulier à Bouaflé .

Selon nos sources, le maire Lehi Bi Lucien qui exerçait comme Chirurgien à Abidjan était allé à Bouafle en début de semaine pour une réunion. C'est sur le chemin du retour hier mercredi qu'en cours de route précisément à Zatta, il rencontra un car calciné qui obstruait la route. Il décida alors de le contourner. Et c'est dans cette tentative de déviation du car qu'il se retrouve nez à nez avec un camion remorque qui roulait à vive allure. En tentant de d'éviter le camion, il perd le contrôle de sa voiture et fait une sortie de route qui lui sera fatale. Le véhicule du maire se retrouve dans le ravin. Le bilan est lourd. Sur le champ, le maire est décédé. Et son compagnon de route, lui serait en ce moment dans un coma à l'hôpital de Yamoussoukro. Le corps du maire a été envoyé à la morgue d'Assabou à Yamoussoukro.

Son décès à peine annoncé que des témoignages fusent de partout. Celui de monsieur D. Roger, un proche ami du maire, se disant homme mystique a retenu notre attention. En effet, sur la page officielle de la mairie de Bouafle où il a posté son hommage, cet homme fait des révélations sur la mort de celui qu'il appelle affectueusement son "frère"," jumeau", "compagnon", " soutien" etc. 

D.Roger dit avoir prévenu le maire du danger de mort qui planait sur sa vie. Mais le maire n'a pas cru en son avertissement :

"Ah si tu m'avais écouté en tant que visionnaire, peut-être tu serais encore en vie. Nous sommes Africains et nous demeurons Africains. Pourquoi, ne pas croire en la réalité africaine? Je t'avais averti bien avant le décès de ta génitrice d'un danger de mort. Je t'avais proposé mes solutions en tant qu'un homme mystique. Tu m'as dit que tu es et demeure chrétien. Je t'ai alors demandé de beaucoup prier et jeûner en organisant des séances de prières. Tu m'as promis et voilà que subitement la mort vient de t'emporter sans nous avertir. Les ennemis ont eu raison de toi.." s'est exprimé D.Roger.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

bouafle bouaflé décédé lehi bi lucien

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires