Sign in
Download Opera News App

 

 

Tollé général contre Yves de M'bella : assiste-t-on à la naissance d'une opinion publique forte?

C'est une vague d'indignation sans précédent à laquelle il nous est donné d'assister, relativement au paysage audiovisuel ivoirien; un tollé général suite aux "dérives" de l'animateur Yves de M'bella dans l'émission "La Télé d'Ici Vacances" du 30 août 2021 où il avait mis en scène un viol, avec le concours d'un invité (violeur repenti), qui tentait d'expliquer comment il s'y prenait avec ses victimes.

Il n'en fallait pas plus pour déclencher la colère de l'opinion publique ivoirienne, scandalisée parce qu'elle estime être "l'apologie du viol" sur la chaîne de télévision NCI. Depuis lors, des journalistes, des célébrités, des Ministres, pratiquement toutes les couches sociales ne cessent de dénoncer et de condamner, avec la dernière énergie, "l'attitude immorale et indigne" d'Yves de M'bella, ayant "ravivé les blessures profondes de nombreuses victimes de viol souffrant en silence".

Le moins qu'on puisse dire, c'est que "l'affaire Yves de M'bella" prend en ce moment des proportions inquiétantes; la société ivoirienne en est secouée, la toile s'embrase, les condamnations de principe fusent de partout, la société civile est en branle, des Ministres de la République s'indignent, la justice s'en mêle. Face à cette levée de boucliers quasi-unanime, peut-on dire qu'on assiste à la naissance d'une opinion publique forte? Prendra-t-elle désormais les devants pour tirer à boulets rouges sur les problèmes impactant gravement la société? Est-elle maintenant prête à jouer à fond sa partition en vue de "réguler" la vie quotidienne, à travers des prises de position sans concession? Ou alors, passée l'émotion collective suscitée par "l'affaire Yves de M'bella", que l'opinion publique ivoirienne retrouverait son indolence habituelle, comme constaté par exemple relativement au sérieux problème de "la cherté de la vie"?

En attendant, "la descente aux enfers" continue pour Yves de M'bella. Après avoir été suspendu d'antenne par la HACA, écarté de la présentation du concours Miss Côte d'Ivoire, il a, selon Ivoir'Soir.net, été mis aux arrêts; ironie du sort, Yves avait mis en scène "son arrestation" lors d'une émission de "La Télé d'Ici Vacances". Une blague de mauvais goût devenue, hélas, réalité.

THE BEST OF THE BEST

Content created and supplied by: thebestofthebest (via Opera News )

yves de m'bella

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires