Sign in
Download Opera News App

 

 

Taxis roulant au gaz : un phénomène qui gagne du pays au vu et au su de tous

Locodjro. Un taxi prend feu à la suite d'un accident de circulation. Trois passagers meurent calcinés dans ce drame. Le motif est tout simple. Le taxi roulait au gaz butane. Ce malheur a remis sur la table le brûlant dossier des véhicules de transport en commun qui roulent au gaz butane. Et les témoignages sont unanimes. Le phénomène des taxis qui roulent au gaz s'étend à tout l'intérieur du pays.

Daloa, Aboisso, Gagnoa, Bonoua, Bassam, Yamoussoukro, Bouaflé... toutes ces villes sont gagnées par ce phénomène. Il y est très rare de voir un taxi faire le plein de carburant dans une station service. Tous se ravitaillent au gaz. Raison évoquée : c'est moins cher. Pour trois bouteilles à au plus 7000 francs, le chauffeur fait la journée. À la station, il dépenserait au moins 14000 francs. La différence est nette. Mais ce volet financier suffit-il à mettre en danger la vie d'innocents passagers ? Pourquoi malgré la loi interdisant l'utilisation du gaz comme carburant, personne ne réagit ? Faut-il que de nouveaux drames surviennent pour nous pousser à l'action ?

On ne peut pas dire que le problème n'est pas connu. Tous les espaces de rechargement au gaz sont bien exposés en bordure de route. C'est le lieu d'interpeller nos autorités. Elles doivent jeter un coup d'œil sur ce secteur. Pour la sécurité des passagers !

Dan Singault de Blagouin

Content created and supplied by: DanSingault (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires