Sign in
Download Opera News App

 

 

Société : Où est passé Issiaka Diaby ?

Depuis le retour du président Laurent Gbagbo en Côte d'Ivoire, l'on n'entend plus parler de monsieur Issiaka Diaby, président des victimes de la crise poste de 2010-2011. Alors qu'Il disait qu'il allait faire arrêter le président Laurent Gbagbo dès son retour en Côte d'Ivoire pour qu'il soit transféré à la maison d'arrêt et de correction d'Abidjan (MACA). Dans une interview, il disait qu'il allait faire arrêter Laurent Gbagbo une fois qu'il sera à l'aéroport Félix Houphouët Boigny où une fois qu'il sera chez lui à domicile. Monsieur Issiaka Diaby ne fait plus signe de vie sur les masses média.

Monsieur Issiaka Diaby devrait comprendre que le président Laurent Gbagbo était poursuivi pour crime contre l'humanité et non dans affaire de braquage de la banque centrale des états de l'Afrique de l'ouest (BCAO). La condamnation de la justice ivoirienne était liée dans l'affaire du braquage de la BCAO et non liée dans l'affaire de la crise poste électorale de 2010-2011. La cour pénale internationale a établi la vérité sur l'histoire de la crise poste électorale en acquittant Laurent Gbagbo et son ministre Charles Blé Goudé, donc impossible de les rejuger pour les mêmes faits.

Les responsables de la crise poste électorale, doivent être recherchés dans le Camp adverse afin d'établir la vérité sur cette histoire. La cour pénale internationale avait donné l'opportunité aux victimes de prouver que Laurent Gbagbo était le vrai responsable des 3000 morts, mais les elles n'ont pas été capable de démontrer la véracité des faits.

Actuellement, monsieur Issiaka Diaby et son équipe doivent comprendre que l'heure n'est plus à l'amusement, il doit tourner la page puis penser à demain. Durant la crise poste électorale, chaque ivoirien avait perdu un proche, un ami et une connaissance. Si chacun voulait faire entendre sa voix, la côte allait être un pays invivable, c'est l'heure de la réconciliation nationale.

Content created and supplied by: DroneAKG (via Opera News )

côte d'ivoire issiaka diaby laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires