Sign in
Download Opera News App

 

 

Liberté de Gbagbo : Amnesty International dénonce la décision

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé viennent d'être définitivement acquittés par la cour pénale internationale depuis ce mercredi 31 mars .

Accusés de crimes de guerre, crimes contre l'humanité après la crise post électorale, Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé avaient été transférés devant la CPI par les autorités ivoiriennes afin de répondre aux accusations retenues contre eux.

C'était le début d'un long procès qui allait connaître son premier dénouement le 15 janvier 2019 avec leur mise en liberté conditionnelle.

Plus de deux ans après, ils sont finalement libérés de façon définitive. Si cette décision a été accueillie avec joie par plusieurs observateurs nationaux et internationaux, ce n'est pas le cas pour Amnesty International si l'on s'en tient à cette déclaration dont nous avons eu copie via koaci.

Ainsi on peut le ceci

<<Les victimes des violences postélectorales de 2010-2011 en Côte d’Ivoire seront une nouvelle fois déçues aujourd’hui, la CPI ayant confirmé l’acquittement de Laurent Gbagbo et de Charles Blé Goudé, ce qui signifie que le tribunal n’a tenu personne responsable pour les crimes atroces commis pendant cette période.>>

C'est sûr que cette information ne sera pas appréciée du côté des partisans de l'ex chef de l'État ivoirien et son ministre de la jeunesse.

Content created and supplied by: CIvoireinter (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires