Sign in
Download Opera News App

 

 

Guinglo-Tahouaké/ Pour 1000 FCFA, un mort et des dégâts matériels importants enregistrés

Le village de Guinglo-Tahouaké, localité située à 87 km dans le canton Zibiao a enregistré des troubles dans la nuit du samedi 20 mars 2021. Des troubles qui ont fait un (1) mort, 26 habitations détruites et des motos incendiées. Comment en est-on arrivé à cette regrettable situation ? Pourtant tout est parti d'une banale histoire de 1000 FCFA. Ce samedi soir, aux environs de 19 Heures, un jeune ressortissant de cette localité du nom de Bia Innocent rend à petit-Paris, un village non loin de là pour y encaisser Nikiema Jacques, un jeune allogène qui lui doit la somme de mille francs.(1000 FCFA).Une vive altercation éclate entre les deux hommes. Des personnes interviennent pour mettre fin à ce honteux pugilat. Lorsque le calme revient, Innocent enfourche son vélo et quitte cette localité située à 04 kilomètres. Mais , il n'atteindra pas Guinglo-Tahouaké, son village natal. En cours de chemin, il pique une crise, s'écroule et meurt sur- le-champ. L'information parvenue à ses proches, ceux-ci décident de faire une descente sur Paris-Paris. Ils détruisent 26 habitations, saccagent dix motos et incendient des greniers. Après leurs forfaits, ils retournent dans leurs villages. Ce n'est que quelques heures plus tard, soit à 23 heures que la brigade de gendarmerie de cette localité informée a dépêché ses hommes sur le terrain. Pour l'instant, elle a pu mettre la main sur deux jeunes gens formellement reconnus par leurs victimes. Tout ce dégât pour 1000 FCFA. C'est là question sur toutes les lèvres dans cette localité. Les deux hommes interpellés ont été conduits à la prison civile de Man où ils devront répondre de leurs actes de vandalisme.

Kanou Francklin.

Content created and supplied by: Kanoufrancklin (via Opera News )

bia innocent guinglo-tahouaké

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires