Sign in
Download Opera News App

 

 

Président des jeunes de Yop : ''je suis devenu musulman, je ne pratique plus mon ancienne activité''

Il y'a bien longtemps que nous n'avons plus de nouvelles de l'auto proclamé ''président des jeunes de Yopougon'', N'guessan Atsé Jean-Claude. Il fut dénicher dans un reportage diffusé ce Jeudi 30 Septembre, sur une chaîne de télévision privée ivoirienne.

C'est dans le mois d'Avril 2020 que N'guessan Atsé Jean-Claude s'est révélé aux Ivoiriens à l'occasion de la destruction d'un centre de dépistage du Covid-19. Interrogé à l'époque par une chaîne de télévision, il avait parlé au nom de la jeunesse de Yopougon opposée à l'installation de ce site de dépistage dans leur commune.

Après cette intervention, il fut d'abord victime de railleries et surnommé ''Président des jeunes de Yopougon'', avant de connaître une ascension fulgurante. Par la force des choses, il est devenu l'interlocuteur entre les autorités compétentes et la population de cette commune. Ainsi est-il devenu le ''mascotte'' de la lutte contre la Covid-19 à Yopougon.

Éloigné des médias depuis un bon moment, il fut déniché par le jeune journaliste Fabrice Ndé. Dans le reportage réalisé à Yopougon, on pouvait voir un N'guessan Atsé Jean-Claude très bien habillé, assis dans un lieu public en compagnie de ses plus proches collaborateurs. Il affirme qu'il continue toujours les activités de sensibilisation contre la Covid-19.

Toutefois, il confie que son chargé de communication est un étudiant. Ce dernier n'étant toujours pas disponible, il lui devient donc difficile de poster les images de ses tournées sur sa page Facebook, d'où son éloignement des médias. Mais, il reste très organisé avec un chargé de communication, un chargé du protocole et bien d'autres collaborateurs.

Cependant, vendeur de boisson frelatée appelée ''Koutoukou'' autrefois, il dit avoir mis fin à ce commerce. La cause n'est pas son nouveau statut social, mais pour respecter les préceptes de sa nouvelle religion, l'Islam. Selon lui, il fut interpellé sur ce fait par ses coreligionnaires. N'guessan Atsé Jean-Claude est un vrai exemple de persévérance. Comme on le dit chez nous, ''il faut toujours garder espoir, car personne ne connait le jour de son jour''.

Content created and supplied by: DarymKard (via Opera News )

covid-19 n'guessan atsé jean-claude yop yopougon ''

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires