Sign in
Download Opera News App

 

 

Déguerpissement pour le 4ème pont d'Abidjan : des habitations démolies à Attécoubé et Yopougon


Des habitations situées derrière l’agence de la Lonaci de Yopougon-Toits rouges ont été rasées, en présence des familles en pleurs à chaudes larmes. C’est le spectacle désolant auquel les riverains ont eu droit dans la matinée du mercredi 19 mai 2021 lors du démarrage de l’opération de déguerpissement pour la construction du 4ème pont d’Abidjan. Ainsi, après un début en novembre 2019, l’opération de libération des emprises de ce pont a-t-elle connu des arrêts à la suite des dédommagements et la relocalisation des populations impactées. Comme le gouvernement a trouvé des solutions à ces difficultés majeures, l’opération a donc repris le mercredi 19mai 2021, avec de vastes travaux de déguerpissement dans une partie proche de la commune de Yopougon et à Attécoubé. Principalement à Bori-Bana. Et ils se sont étendus aux autres quartiers précaires d’Attécoubé. Tels que Santé 3, Jean-Paul 2, Fromager, ainsi qu’à Mairie1, à Adjamé.

C’était le branle-le bas dans les quartiers visés par l’opération mêlé à une panique générale. Les propriétaires des maisons des quartiers précaires impactés par le projet de construction du 4ème pont reliant la commune de Yopougon à celle d’Adjamé devraient être recasés dans les sous-préfectures de Songon et d’Anyama, comme l’indique le Projet de transport urbain d’Abidjan (PTUA). Le versement des dommages est en cours, à en croire des sources.

Au total, ce sont 130 ménages qui sont impactés par l'opération de libération des emprises du 4ème pont d'Abidjan.

Marc-André Latta

 

Content created and supplied by: RogerLevry (via Opera News )

yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires