Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire / Soubré : un jeune trouve la mort dans un Commissariat de police

Le Commissariat de Soubré est en ce moment secoué par un événement inattendu depuis la journée du dimanche 18 avril 2021. Un jeune interpellé par des agents de police de ce commissariat y a trouvé la mort. Les faits.

Le défunt Bailly Armand Perrier  


Le Procureur militaire, Ange Bernard Kessi, a été saisi de cette affaire par les proches du défunt et a instruit ses services afin de faire la lumière sur les circonstances de la mort du jeune Bailly Armand Perrier. Décédé dans les locaux du Commissariat de Soubré, sa dépouille se trouve en ce moment à la morgue de Soubré. Ses proches qui ont découvert son corps sans vie ont conclu pour leur part à des sévices corporels qui lui ont été mortels.

Le frère aîné de Bailly Armand Perrier, joint, raconte les faits. « Dans la soirée du samedi, mon jeune frère et sa copine se sont disputés pendant de longues heures. Le voisinage qui craignait le pire a dû alerter des agents de police en patrouille dans le secteur. Interpellé, Armand Perrier a été conduit au Commissariat avec sa compagne pour s’expliquer. Une fois à la police, ordre a été donné à la compagne et les autres proches qui étaient dans les locaux des forces de l’ordre, de rentrer chez eux. Le dossier est alors confié au Commissaire adjoint Bamba Vassiri », a révélé G. Boris. Celui-ci explique que son frère a collaboré pendant plusieurs années avec la police ivoirienne en qualité d’indic. Aurait-il posé, dans le cadre de cette collaboration, un acte qui l’aurait placé dans le viseur des policiers de Soubré ?

Le Commissaire adjoint de la police de Soubré, Bamba Vassiri joint, joint sur son contact portable pour avoir sa version des faits, s’est rétracté après que nous ayons décliné notre identité et dévoilé le motif de l’appel. « Vous vous êtes trompé de numéro », a-t-il lancé avant d’interrompre la conversation. Plusieurs coups de fil sont restés sans suite. Le lieutenant Doumbouya également cité a, à son tour, indiqué qu’il était absent du service au moment des faits. « J’étais à la maison lorsque j’ai été joint autour de 22h par des éléments de garde qui m’ont appris que le prévenu a piqué une crise. Le lendemain, j’ai été informé qu’il a été transféré à l’hôpital. » G. Boris et la compagne du défunt, K. Mariam, sont formels. Bailly Armand Perrier est mort dans les locaux de la police de Soubré selon eux.

Ange Bernard Kessi, procureur militaire est attendu sur le dossier


Une source médicale auprès de qui nous avons été orientés, indique clairement, sous le couvert de l’anonymat, que le jeune Perrier était déjà mort au moment où il est transféré à l’hôpital.

Des zones d’ombre subsistent dans l’affaire Bailly Armand. Du côté du Parquet militaire, des instructions ont été données par Ange Kessi pour empêcher toute manipulation du corps du défunt avant une autopsie. Nous y reviendrons !

   

Saint-Claver Oula  

Content created and supplied by: Saint_Claver_Oula (via Opera News )

Bailly Armand Perrier Commissariat de Soubré Soubré

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires