Sign in
Download Opera News App

 

 

L'une des choses les plus chères au monde: la plume de Huia dimorphe

Dans la liste des objets les plus inutiles, mais pourtant les plus chers, figure en bonne place cette plume de Huia dimorphe.

C'est la seule espèce d'oiseaux qui présentait un dimorphisme sexuel au niveau du bec, celui de la femelle était long et fortement recourbé, alors que celui du mâle était plus court et légèrement incurvé. Le plumage est noir avec l'extrémité des rectrices blanche et deux caroncules orange entourent le bec.

Cette espèce d’oiseau était originaire de Nouvelle Zélande, mais s’est éteinte au début du XXe siècle. En raison justement des superbes plumes ornant sa queue.

La plume en question fut ainsi vendue aux enchères à Auckland, pour l’équivalent de 8 000 dollars néo-zélandais, soit plus de 4600 euros. Ce qui en fait la plume de volatile la plus chère de toute l’histoire.

Le pauvre Huia a donc payé de son existence pour la suprême beauté de son ramage, qui servait à orner les coiffes et les parures de la noblesse. Les plumes de sa queue étaient en effet devenues à la mode en Grande-Bretagne.

Et ce après que le duc d’York a été photographié en portant une d’elles, lors d’une visite en Nouvelle-Zélande en 1901. On peut donc résolument citer le Huia dimorphe comme une fashion victime au sens littéral du mot.

Content created and supplied by: WizK.Points (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires