Sign in
Download Opera News App

 

 

Charles Blé Goudé fait de grosses révélations sur les jours qui ont précédés son transfert à la Haye

Maintenant 7 ans que le poulain de l’ex président ivoirien Laurent Gbagbo est à la Haye. Bien qu’un retour ait été annoncé pour la "mi-Mars", il fut avorté car, ils doivent encore comparaître devant la justice et le décès du premier ministre Hamed Bakayoko ne laissait pas un climat propice à un retour.

Aujourd’hui 23 mars, date choisi par Charles Blé Goudé pour parler sans langue de bois et expliquer les circonstances de son transfert à la Haye aux pays bas.

Voici l’essentiel de son récit :"Le 20 mars 2014, Tito et ses élément FRCI font irruption dans ma cellule et me sortent brusquement de mon sommeil. Étant donné que je n’avais pas de montre, je ne saurais vous dire qu’elle heure il était. Il m’ont bandé les yeux et m’ont embarqués dans une voiture. Nous avons roulé des heures et des heures. A un moment, j’ai pensé à un transfert à Bouaké. Mais m, nous retournons à la DST où il m’ont fait asseoir sur une chaise les yeux bandés toute la nuit. Ce n’est que le matin lorsqu’ils ont enlevé ma cagoule que j’ai lu voir les rayons du soleil.

Au matin, c’est à dire le 21 mars, le lieutenant Brou ordonne de me conduit dehors où un surprenant cortège m’attendait pour m’envoyer devant le procureur Adou Richard.

Une fois sur place, il m’informe qu’un avocat me sera commis d’office et m’assistera. J’exigeais donc le collectif de mes avocats avant d’être jugé. Maître Nomel m’informait donc que le gouvernement de mon pays avait décidé de me transférer à la CPI la veille c’est pour cela que j’avais été rapidement transféré au palais pour donner une coloration juridiquea cette décision politique. La journée du 21 mars a été particulièrement mouvementée et vers 17 heures, on me ramène à la DST où j’ai passé la nuit et le lendemain 22 mars a 11 heures, j’embarquais pour la Haye. C’est le 23 mars aux environs de 1 heure du matin que j’arrive au pays bas où je suis maintenu depuis."

On espère que la décision du 31 mars leurs sera favorable et qu’ils pourront regagner leur pays (Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo).

Par oliviermarc

Content created and supplied by: Olivier_marc (via Opera News )

charles blé hamed bakayoko haye laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires