Sign in
Download Opera News App

 

 

Un adolescent de 17 ans étranglé à mort par un groupe de mineurs, voici les détails.

Selon les informations recueillies, des mineurs de 13 à 17 ans dans les anciens quartiers(Bimbili, Bim- kingo, Kolkom et Bobossin) de la ville de Ouahigoua s'adonnent à des bagarres d'une violence inhabituelle. Et c'est à l'occasion des événements sociaux marqués par des réjouissances qu'ils profitent pour s'adonner à des affrontements violents pour des raisons diverses, mais très souvent banales.

C'est dans une circonstance pareille qu'un mineur du nom de Aboulaye Ouedraogo dit Baba, âgé de 17 ans, du quartier de Kolkom a perdu la vie dans la nuit du dimanche 24 mars 2021. Cet ancien élève de l'école primaire Téegwzndé de Ouahigoua a succombé lors des rixes avec d'autres adolescents par étranglement.

Ce phénomène devient inquiétant dans la ville. Courant janvier 2021 un autre adolescent de 14 ans avait été violemment agressé. Il s'en est sorti avec des graves blessures après avoir reçu des coups de fil de fer. Si certaines personnes évoquent le laisser aller des parents face à leurs progénitures, d'autres liens de nouveau phénomène à la consommation de stupéfiants et autres alcool frelatés.

N'oubliez pas de vous abonner à mon compte en cliquant sur suivre en rouge à droite sur votre écran pour ne pas manquer les prochaines informations.

BATIO

Source : le journal le Quotidien, numéro 2889 du vendredi 28 mars 2021 à la page 7.

Content created and supplied by: Batio (via Opera News )

Kolkom Ouahigoua

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires