Sign in
Download Opera News App

 

 

Gabon : Une policière bastonne et filme une femme gendarme qu'elle a surprise dans le lit conjugal

Un seul mot. Scandaleux ! C'est une scène bien triste et peu honorable pour l'armée gabonaise, divulguée sur les plateformes sociales depuis le jeudi 13 mai 2021. Dans une vidéo devenue virale, une policière a molesté et humilié une jeune gendarmette qu'elle a surpris dans le lit de l'homme qu'elles se partagent. La scène choquante a suscité l'indignation au sein de la population. La hiérarchie de la police nationale gabonaise a annoncé une procédure disciplinaire à l'encontre de la policière. 

Selon les informations rapportées par Gabonactu, la policière aurait eu, au début, une brouille avec son époux, lui aussi membre du corps armé. Pour marquer son mécontentement, elle quitte le foyer, espérant que cela emmènerait son mari à réfléchir. Mais apparemment, cette situation va être plutôt une aubaine pour ce dernier. Il remplace celle qui est partie avec la gendarmette qui intègre le foyer et s'y installe. Ayant sans doute mené sa petite enquête, la policière découvre les faits. Elle débarque à l'improviste un matin, pendant que son ami était déjà sorti. Elle surprend sa "rivale" vautrée dans les draps, dans le lit conjugal. S'ensuit une bagarre au cours de laquelle la policière dotée d'une forte corpulence, maîtrise son adversaire et filme la scène. Elle force sa victime à montrer son visage. «(...) C'est une gendarmette, je suis policière. Elle prend le risque de venir coucher avec mon mari sur le lit. Je l'ai bien bastonnée, elle est là, sur le lit de mon mari. Montre ton visage. Pourquoi tu le caches. Montres !», dit-elle, en lui envoyant des claques. Elle publie ensuite la scène sur les réseaux sociaux. 

Cette vidéo a suscité l'indignation de la population et fait réagir le haut commandement des forces de police gabonaises. Le Général de division Serge Hervé Ngoma, Commandant des Forces de police nationales du Gabon annonce dans un communiqué des mesures conservatoires contre l'agent incriminé. «(...). L'Inspection Générale des Forces de Police Nationales a été saisie de cette affaire. Des mesures disciplinaires seront prises à l'issue de l'enquête en cours», précise le communiqué.

Content created and supplied by: Fatogoma (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires