Sign in
Download Opera News App

 

 

Plainte de Gbagbo contre la France, Serge Kassy:" les choses sérieuses ne font que commencer"

Serges Kassy est un chanteur de reggae ivoirien né en 1962 à Treichville. Il est surnommé familièrement « Sergent » (par euphonie avec Serges).


Après avoir été définitivement acquitté, il semblerait que l'ancien président ivoirien a porté plainte contre la France pour mauvais traitement lors de sa capture. C'est dans cette optique que l'artiste ivoirien Serge Kassy a déclaré : "La plainte de Gbagbo contre la France, les choses serieuses sur cette crise ivoirienne, ne font que commencer.Le président Gbagbo, n'a pas voulu rester dans "mangnan", pour enlever "magnan". Après s'être libéré, de ses chaînes coloniales, à lui infliger à la cpi, pour des crimes dont il était la victime principale, nous apprenons, qu'il vient maintenant de réactiver sa plainte, portée en mars 2011, contre l'armée française, qui s'est donnée le droit d'entrer en guerre, contre la Côte d'Ivoire, alors qu'officiellement, cela n'était pas le cas. Et s'est autorisée, à envoyer, près de 90000 tonnes de bombes sur sa résidence, où il se trouvait, avec femmes, enfants et petit enfants. Et qui a occasionné des centaines de morts.Dans ses colonies en Afrique, la France, s'est tout permis, la plainte déposé en France, est hautement importante, car ici n'est pas Abidjan. La vérité enfin va se savoir, croyez moi, la peur a vraiment changé de camps. Gbagbo Laurent et la Côte d’Ivoire, n'ont pas encore fini d'étonner le monde, cela ne fait que commencer, allons y.Je suis à mon poste. Juste la voix de l'artiste." Cette publication a eu d'énormes rebondissements sur la toile recevant ainsi des centaines de commentaires.


A votre avis la plainte est t'elle obligatoire ? Ou Laurent Gbagbo doit t'il " laisser Dieu fait son palabre" ? J'attends vos commentaires à ce sujet.


Source: Agence de Presse Régionale

Content created and supplied by: LaurèneDePrisca (via Opera News )

france serges kassy

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires