Sign in
Download Opera News App

 

 

Côte d’Ivoire : Journée des consommateurs, la FRIC dit stop à l’utilisation des sachets plastiques

La fédération des réseaux ivoiriens des consommateurs (FRIC) est plus que jamais engagée dans la lutte contre la pollution de l’environnement. Elle l’a fait savoir le lundi 15 Mars 2021 à l’occasion de la journée mondiales des consommateurs. Axée sur le thème ‘’lutte contre la pollution des sachets plastique’’, cette 38ème journée mondiale des consommateurs en Côte d’Ivoire célébrée dans la commune de Yopougon a pour objectif de mettre l'accent sur l'implication et l'autonomisation des consommateurs. Ce rendez-vous qui a réuni l’ensemble des structures engagées dans la défense des droits des consommateurs a été l’occasion pour le président de la FRIC, Touré Ibrahim, de sensibiliser sur les effets néfastes des sachets plastiques. « Depuis les années 50, le plastique s'est imposé dans nos quotidiens. Il a transformé nos modes de consommation. Longtemps considéré un matériau révolutionnaire, le plastique est de plus en plus décrié et pointé du doigt comme la principale cause d'une catastrophe environnementale et sanitaire. » a fait savoir Touré Ibrahim.

Pour le premier responsable de la FRIC, le changement de regard doit s’accompagner du changement de comportement. Il est temps, selon lui, de prendre conscience et d’agir. Rappelant qu’en Côte d'Ivoire, un décret a été signé par le président de la République portant interdiction de la production des papiers plastiques, il a invité les uns et les autres à avoir des gestes responsables. « Dire non au sac en plastique, laisser tomber les bouteilles en plastique, éviter les couverts en plastique, et adopter les bons réflexes à la maison. Nous recommandons aux consommateurs plus de responsabilité dans la gestion des sachets plastiques. Pour vivre, il faut que nous soyons dans un environnement saint. » a-t-il exhorté.

Le président Touré Ibrahim a aussi indiqué qu’au plan national, les 80% de la pollution proviennent des sachets plastiques, c’est pourquoi il soutient « en tant que consommateur nous devions respecter le décret du gouvernement afin d'être à l'abri des surprises. Nous devons attirer l'attention des industries. Faire la sensibilisation massive sur les sachets plastiques. ». Plus loin il recommande à l'état d'œuvrer de sorte à ce que les consommateurs soient représentés dans les instances de décisions afin de mieux défendre leurs intérêts. Touré Ibrahim a surtout attiré l’attention du gouvernement à avoir un regard sur le marché de sorte à préserver les intérêts des consommateurs non sans demander à demander à ces derniers d’être solidaires dans cette lutte et de rejoindre la fédération pour relever les grands défis.

Auteur : N. Devinci

Vos commentaires et partages sont attendus

Abonnez-vous à notre page pour plus d’infos vraies

Content created and supplied by: N.Devinci (via Opera News )

ivoire yopougon

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires