Sign in
Download Opera News App

 

 

L'alarme d'une voiture 4x4 créé la panique dans un centre commercial. vendeurs et clients en fuite

Ce mercredi aux environs de 9h , M. Y I..se rend à DIVO pour faire des achats. Accompagné de son frère Arnaud Y. , Il stationne face au magasin de son fournisseur non loin d'une banque. Le jeune frère commença à charger les bagages dans la cabine arrière de la 4x4. Voyant les difficultés avec lesquelles A Y chargeait le véhicule, M. Y. I décide d'apporter un coup de mains à son Cadet. C'est à cet instant précis que la galère des deux frères va commencer. Dans la précipitation et après un geste mal contrôlé, les portières se ferment condamnant la toute flambant neuve 4x4. << Mon Dieu, la clé de la voiture est restée à l'intérieur !!!>> s'écria M Y I. À la recherche de solutions, l'alarme d’antivol s'activa.

Les mouvements des premières personnes non loin de la voiture créent la panique au sein des commerçants et clients. La banque à proximité Ferma les grilles de protection faisant croire pour certains à un braquage. M Y I face à cette situation s'éloigne du véhicule pour passer un appel à domicile afin qu'on lui apporte la seconde clé restée à la maison. Tous les appels n'ont pas eu de suites favorables. Durant tout ce temps la voiture continue de'' chanter" Il était 14 h lorsque les deux frères accompagnés d'un troisième avancèrent vers le véhicule et M Y I d'un geste coupa l'alarme. Trempé de sueur dans son Bazin bleu , il ouvre la portière entre et émet un large sourire. << Arnaud, monte on rentre à la maison>> dit-il à son frère. Peu après la fin de l'alarme, les riverains par petits groupes s’avancent vers le lieu de l’action pour en savoir plus. Quelques instants après la vie repris son cours normal. Ainsi donc la matinée de ce mercredi fut agitée. Il arrive parfois que nos engins nous mettent dans des situations difficiles mais dans tous les cas on fera toujours avec.

Content created and supplied by: Marjos72 (via Opera News )

arnaud y.

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires