Sign in
Download Opera News App

 

 

Accidents et décès en cascade des hauts cadres en Côte d'Ivoire : et si Dieu parlait aux ivoiriens?

Depuis 2019, la Cote d'Ivoire avance dans une sombre spirale truffée de désolations d'incertitudes. La cause , des faits qui même s'ils gardent leur caractère naturel suscitent des interrogations de la part des ivoiriens vu les proportions alarmantes qu'ils prennent depuis un certain temps.

D'abord nous avons les graves accidents de la circulation qui malgré les mesures prises par les dirigeants actuels endeuillent jours après jours les familles. Selon un bilan du mois de mars dressé par le groupement des sapeurs pompiers, 63.27% de leurs interventions sont dues à des accidents de la circulation.

Ensuite se positionne les multiples décès des cadres aux sommet de l'Etat dont les plus marquants sont entre autres décès du commandant Issiaka Ouattara dit Wattao , la mort tragique du premier ministre Amadou Gon Coulibaly, le décès du nouveau préfet d'Abidjan Souleymane Bamba et le récent décès du très apprécié premier ministre Hamed Bakayoko. Ce jour encore, le décès du président du COSIM Traoré Mamadou vient d'endeuiller la communauté musulmane.

Même si ces décès sont d'origine naturel, ils suscitent tout de même un grande remise en question: pourquoi tout ces malheurs dans le pays? Ce qui nous motive donc à appeler l'ensemble des ivoiriens et les leaders politiques à un véritable changement d'attitude en se débarrassant des sombres pages de leur passé en vue de donner une véritable chance à la tolérance et le pardon afin de dissiper ces ondes négatives qui plane sur le pays depuis un certain temps.


Analyse de l'auteur

Content created and supplied by: parfait48 (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires