Sign in
Download Opera News App

 

 

Après sa libération provisoire, voici les deux conditions imposées à Pulchérie Gbalet

Pulchérie Gbalet a été libérée de prison le mercredi 28 avril dernier après 8 mois de détention à la MACA. Suite à cette libération provisoire de l'activiste et présidente de l'ACI, elle a été soumise à deux conditions restrictives.

Arrêtée dans la nuit du 15 au 16 août 2020 après avoir lancé plusieurs mots d'ordre et insisté l'opposition à manifester contre la candidature du Président Alassane Ouattara à l'élection présidentielle du 31 Octobre 2020, Pulchérie Gbalet avait été incarcérée à la Maison d'Arrêt et de Correction d'Abidjan (MACA) où elle a pratiquement passé 8 mois dans sa cellule.

Le mercredi 28 avril dernier, la présidente d'Alternative citoyenne ivoirienne (ACI) a été libérée de prison. Suites à sa libération, Pulchérie Gbalet, selon une publication de KOACI ce mardi 4 mai 2021, a été soumise à deux conditions restrictives. Elle serait interdite de quitter le territoire national et devrait se présenter chaque mois devant le greffe.

Jusqu'à sa liberté définitive, voici donc les deux conditions restrictives auxquelles devraient se plier la présidente d'Alternative citoyenne ivoirienne, Madame Pulchérie Gbalet.

LVF

Content created and supplied by: Vision_feminine (via Opera News )

ACI Pulchérie Gbalet

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires