Sign in
Download Opera News App

 

 

Institutrice violée à Sandégué : "L'Etat doit garantir la sécurité là où il déploie ses agents" (ASK)

Une institutrice a été violée à Sandégué, l'affaire fait grands bruits sur les réseaux sociaux. Plusieurs voix s'élèvent pour réclamer justice. Au nombre de celles-ci, le journaliste-écrivain André Silver Konan.

"C'est avec consternation et indignation que j'ai appris le viol d'une institutrice par des villageois à Sandégué, il y a quelques jours", a dénoncé de son côté Théodore Gnagna Zadi, le président de la plateforme des fonctionnaires de Côte d'Ivoire.

"Je condamne avec force cet acte barbare qui remet au goût du jour le problème de la sécurité du fonctionnaire dans l'exercice de sa mission de service public", a-t-il dénoncé.

Autant dire que le monde enseignant est en branle et les condamnations des syndicats se multiplient, alors que les enquêtes se poursuivent.

C'est dans ce contexte qu'André Silver Konan s'est prononcé sur le sujet, en privilégiant l'angle de la sécurité des fonctionnaires et agents de l'Etat, dans les contrées reculées du territoire.

"Dieu console cette institutrice", a souligné le patron de presse et éveilleur de consciences. Avant de rappeler deux facteurs qui lui semblent importants.

"La meilleure façon de lui rendre justice, c'est d'abord de retrouver son criminel de voleur et lui infliger la plus élevée des sanctions. Ensuite l'Etat doit garantir la meilleure sécurité pour ses fonctionnaires là où il les déploie", a soutenu ASK.

Content created and supplied by: Ivoir'Soir.net (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires