Sign in
Download Opera News App

 

 

Abobo / Les enfants en conflit avec la loi et autres agresseurs continuent d'inquiéter les populations : un témoin raconte

Photo Archives/ Enfants en conflit avec la loi appelé "Microbes" et autres agresseurs n'ont pas encore dit leur dernier mot

Alors qu'on croyait avoir fini avec le problème de "microbes" et autres agresseurs armés dans la commune d'Abobo, d'honnêtes citoyens qui ont besoin de tranquillité continuent de subir les attaques de ces jeunes délinquants. 

Selon D.T, parent d'une victime, il raconte la mésaventure de sa sœur agressée et indique que ces jeunes délinquants ont simplement changé les heures de leurs opérations dans la commune. Ils opèrent désormais, selon lui, de 4 heures à 6heures. Et leurs cibles seraient les pauvres commerçantes qui se lèvent tôt pour aller chercher de quoi payer pour leur commerce. L'informateur dont la sœur, étudiante de son état, a été dépouillée de tout, le jeudi 09 septembre, indique que le sous quartier de Bocabo où se trouve la gare de taxis motos est devenu dangereux.

"Ces délinquants tentent souventes fois de violer les moins chanceuses. J'ai une cousine étudiante qui a été dépouillée de tout, le jeudi 9 septembre 2021. Très tôt, en partance au campus pour ses cours à Cocody, descendue de la moto à cette gare, où il n'y avait pas encore du monde, la cousine a été dépouillée de tout; son portable, ses effets scolaires, son argent sous la menace des armes blanches" raconte-t-il.

Les populations lancent un appel pressant aux autorités sécuritaires, notamment les responsables du poste de la gendarmerie d'abobo qui se trouve à quelques mètres de l'endroit dangereux d'agir avec diligence pour la sécurité des habitants de ce quartier qui souffrent des agressions récurrentes.

J.T

Content created and supplied by: Jose_Teti (via Opera News )

Abobo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires