Sign in
Download Opera News App

 

 

Bouaké : fin de parcours pour un présumé cambrioleur de magasins

Les hommes du Commissaire Blet Zézé, chef de service du 4ème arrondissement de Bouaké, ont mis le grappin sur un présumé cambrioleur des magasins du petit marché du quartier Commerce, centre des affaires de la capitale du Gbêkê. Pris sur les faits par un vigile dans la nuit du mercredi 30 au jeudi 01 juillet 2021, le casseur, a réussi à se fondre dans la nature avant d’être débusqué par les fins limiers. 

Victimes de cambriolages nocturnes portant sur leurs magasins, les commerçants du petit marché du quartier Commerce de Bouaké peuvent pousser un ouf de soulagement grâce aux hommes du commissariat du 4ème arrondissement qui ont mis en état de nuire leur présumé bourreau, auteur desdites effractions.

Il est 05 heures, dans la nuit du mercredi 30 au jeudi 01 juillet 2021 lorsqu’un vigile du petit marché du quartier Commerce de Bouaké, surprend un individu en pleine opération de cambriolage de magasins. Munis d’outils dont une perceuse et une scie à métaux, l’individu qui éventrait un magasin, prend la poudre d’escampette.

Le vigile donne l’alerte à son équipe et appelle la police. Illico-presto, les hommes du 4ème arrondissement, conduit par le commissaire Blet Zézé, débarquent sur les lieux et passent le marché au peigne fin. Les résultats du ratissage s’avèrent positifs. Le présumé criminel tombe entre les mailles de la police avec ses outils entre les mains. Il s’agit du nommé T.T âgé de 22 ans, de nationalité malienne et se présentant comme commerçant.

Conduit au commissariat de police, il reconnaît cette tentative de vol. Depuis le vendredi 2 juillet 2021, le présumé malfaiteur est traduit devant le parquet de Bouaké pour répondre de ses actes.

C’est le lieu de féliciter le 4ème arrondissement de Bouaké dont la compétence et la droiture du Commissaire sont saluées par les populations de Bouaké.

Cyrille NAHIN 

Content created and supplied by: Cyrille_NAHIN (via Opera News )

bouaké commissaire blet zézé

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires