Sign in
Download Opera News App

 

 

A cause d'un Iphone, un ivoirien de 26 ans est allé en prison


Un jour, à Yopougon, Georges sollicite l'aide de Kakou, son bon petit du quartier :

- J'ai mon IPhone que je veux que tu vendes. Tu pourrais me ramener 70.000 francs ?


Kakou regarde le téléphone, et évaluant la valeur, accepte le deal. Il fonce au marché et revient quelques temps après faire le point à son envoyeur en lui donnant 65.000 francs :

- Je ne peux pas prendre ces 65.000 ! se fâche Georges. Je t'ai bien dit que je voulais 70.000 francs ou rien, et c'est sur ça nous nous sommes accordés.


Kakou insiste, mais son vieux père ne veut pas prendre l'argent avec le déficit de 5.000 francs. Comme c'est ainsi, il empoche l'argent et s'en va faire la fête, le gaspillant au cours de ses shows.


Naturellement, Georges revient à la rescousse, réclamant son dû. Son bon petit lui demande de lui laisser un peu de temps, afin qu'il grouille pour se mettre en règle. Au bout de quelques jours il ramène 35.000 francs à son débiteur :

- Attrape ça en attendant, il me restera à te devoir 35.000 francs.

- Tu te fous de moi ? s'énerve Georges. Si je n'ai pas accepté de prendre 65.000 tu penses que c'est 35.000 je vais prendre ?


Le propriétaire du IPhone refuse pour une seconde fois l'avance du démarcheur. Ce dernier se font dans la nature pour aller gaspiller à nouveau l'argent. Le temps passe, et incapable de payer totalement sa dette, un matin il se voit convoquer à la Police par Georges pour abus de confiance. Le 21 Avril, Kakou, 26 ans, est placé sous mandat de dépôt, comparaissant au tribunal le lundi 26 Avril 2021. Madame la procureure a souhaité sa condamnation à 4 mois de prison et à 50.000 francs d'amende.


Le tribunal a donné sa sentence, envoyant Kakou au cachot pour un séjour de 1 mois et le condamnant à une amende de 50.000 francs à payer au ministère public. "Tu vas aller voir comment on fait la fête à la MACA là-bas", lui a dit le juge avant qu'il ne quitte le parquet, provoquant l'hilarité dans la salle.


Louis-César BANCÉ

[email protected]



Content created and supplied by: LouisCésarBANCE (via Opera News )

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires