Sign in
Download Opera News App

 

 

Après 9 ans à la tête de la CPI, Fatou Bensouda s'exprime « L'histoire nous jugera »

Après 9 ans à la tête de la CPI, son bilan est marqué par les débats sur l'impartialité de la Cour, les affaires Jean Pierre Bemba et Laurent Gbagbo. La procureure « controversée » va céder son fauteuil à la Haye à l’anglais Karim Khan QC. L’on retiendra de l’ancienne Ministre de la Justice Gambienne, son « fiasco » dans l’affaire Laurent Gbagbo et Charles blé Goudé. sur le twitter de Int'l Criminal Court cette information est relayée. Après 18 ans de carrière au bureau du procureur la Cour pénale internationale, dont elle est elle-même procureure générale depuis juin 2012, la Gambienne arrive au terme de son mandat le 15 juin prochain.

Du 28 janvier 2016 jusqu’à l’acquittement des accusés en janvier 2019, elle a été incapable d’apporter la moindre preuve de ses nombreuses charges d’accusation. C’est donc une procureure qui part de la CPI la tête basse, même si elle refuse de l’admettre. 

« Nous sommes là en tant que procureurs. Nous sommes temporaires et passagers. Ce que nous faisons au sein du bureau est d’une importance capitale », soutient Bensouda avant de lâcher. 

« L’histoire nous jugera. Nous ne devons pas être affectés par des attaques personnelles, des critiques ou même des éloges. Nous devons simplement faire notre travail en stricte conformité avec le Statut de Rome. »

Fatou Bom Bensouda, née le 31 janvier 1961 à Banjul, est une avocate gambienne, procureure générale de la Cour pénale internationale (CPI) depuis 20121, après en avoir été pendant huit ans la procureure-adjointe.


edmond kouassi (EDDYDY)


Content created and supplied by: Eddydy (via Opera News )

cpi fatou bensouda jean pierre bemba laurent gbagbo

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires