Sign in
Download Opera News App

 

 

Afrique : un chef religieux tué en pleine prière dans une ville congolaise.

Dans l'Est de la RDC, les violences qui sévissent prennent chaque jour une nouvelle ampleur qui inquiète. Un chef religieux en plein culte a été victime d'assassinat dans une mosquée à Béni.

Dans le Nord-Kivu en RDC, les violences faites contre les civils commencent à inquiéter l'ensemble des acteurs politiques congolais ainsi que tous les observateurs. Ces violences continuent de gagner du terrain, des champs de bataille des dizaines de groupes armés jusqu'au sein des populations civiles locales. Le gouvernement de Félix Tshisekedi en a pleinement conscience, lui qui vient de décréter "l'État de siège" dans la zone ce vendredi.

Dans le même temps, un acte d'une rare violence vient de confirmer l'inquiétude générale.

En effet, dans la ville de Béni, un responsable religieux, tel que relayé par Politico.CD le Cheikh Ali Amini a reçu des balles des assassins inconnus pendant qu'il prenait part à la prière de 19 heures du Samedi 1er mai 2021. Il était président de la communauté islamique du Congo (COMICO) et ce samedi fut un funeste jour pour l'ensemble de la communauté islamique. L'enquête de ce drame suivra son cours.

Pour rappel, l'Est de la RDC est sous l'emprise de plusieurs groupes armés qui se disputent le territoire riche en ressources minières convoitées. Une situation qui met très à mal la quiétude des populations civiles. Une zone où un ambassadeur italien avait récemment perdu la vie dans des circonstances non encore élucidées.

La mort de ce chef religieux interpelle la communauté internationale sur la situation difficile du Pays. Avec un potentiel économique hors norme, la RDC se compterait parmi les pays développés n'eût été la violence qui sème l'anarchie totale sur une partie du territoire qui regorge de minerais de toutes sortes.

Vivement que l'État congolais ait un contrôle total de son territoire pour que les civils vivent en paix !

Content created and supplied by: Kadhondelatte (via Opera News )

afrique rdc

COMMENTAIRES

Chargez pour lire plus de commentaires